22 Octobre 2018

Afrique: CAN 2019 - La sécurité sera assurée à Bafoussam

C'est la principale information de la réunion d'évaluation des préparatifs présidée vendredi dernier par le gouverneur Augustine Awa Fonka.

Quels sont les dispositifs sécuritaires mis en place à Bafoussam pour assurer le bon déroulement de la CAN 2019 ? Une question au centre de la réunion présidée par Augustine Awa Fonka, gouverneur de la région de l'Ouest, vendredi dernier dans la salle des conférences de ses services. Il était surtout question d'évaluer les corrections effectuées à la suite des propositions émises par la commission de la CAF lors de sa précédente visite.

La clôture de sécurité est déjà érigée à l'hôpital régional de Bafoussam, dans deux des quatre hôtels officiels, au village de la CAN, et réalisée à 80% à l'aéroport, et à plus de 50% au stade omnisport et dans les quatre stades d'entraînement.

Le système de vidéo-surveillance est opérationnel au stade omnisport et à l'hôpital régional de Bafoussam. Il est en cours d'installation dans les hôtels officiellement retenus et les stades d'entraînements. A l'aéroport de Bafoussam, une société sud-africaine entame bientôt l'installation du système de vidéo-surveillance.

Un équipement dont seront également pourvus le village de la CAN, les « fan zones », les parkings et autres lieux communs devant réunir le public de la CAN. Les forces de maintien de l'ordre qui ont travaillé en synergie, comptent installer 22 caméras de surveillance dans les principaux carrefours et points chauds de la ville. Une dizaine de portiques en plus et l'apport d'une brigade canine vont faciliter la surveillance de proximité.

Le plan mis en place par les forces de maintien de l'ordre (Fmo) prévoit également des équipes d'escortes disponibles sur les différents sites, un plan de circulation amélioré dans la ville, un déploiement dissuasif et prompt à intervenir partout dans la ville, avec un renfort conséquent en ressources humaines et logistiques. Pour le gouverneur, ce dispositif devrait connaître des améliorations avant l'arrivée de la commission sécuritaire de la CAF à Bafoussam du 28 au 29 octobre prochain.

Est aussi prévu, le recrutement des stewards volontaires qui seront formés pour servir d'intermédiaires sur le plan de la sécurité entre le public et les Fmo. Les mesures de sécurité évoquées seront aussi densifiées sur le plan sanitaire, alimentaire, et dans bien d'autres domaines. Les municipalités ont été invitées à former la population à plus de citoyenneté dans le domaine de la sécurité

Cameroun

Poursuites levées contre la journaliste anglophone Mimi Mefo

Au Cameroun, ce 12 novembre, le tribunal militaire de Douala a abandonné les charges qui pesaient contre MImi… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.