22 Octobre 2018

Cameroun: Mondial féminin de football U-17 - Les cadettes s'acclimatent au Brésil

Avant de prendre la route, les Lionnes U-17 étaient au centre de la cérémonie d'au revoir organisée en leur honneur samedi dernier au ministère des Sports et de l'Education physique.

Après cinq regroupements au Cameroun, l'équipe nationale cadette amorce depuis aujourd'hui le virage décisif. Celui de la préparation de la Coupe du monde féminine U-17 de football prévue du 13 novembre au 1er décembre prochain en Uruguay. La délégation camerounaise s'est envolée hier en direction de Sao Paulo au Brésil pour un stage d'acclimatation. Au départ de Yaoundé, celle-ci se composait encore de 19 joueuses qui vont être rejointes en pays carioca par quatre joueuses ayant participé en futsal aux 3es Jeux olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires (Argentine).

Avant d'entamer leur accommodation au climat sud-américain et de peaufiner la mécanique du jeu, les Lionnes U-17 étaient à l'honneur samedi dernier à Yaoundé. C'était au cours de la cérémonie à elles dédiées et présidée par Bidoung Mkpatt, ministre des Sports et de l'Education physique. Le Minsep qui a exprimé les encouragements et le soutien des pouvoirs publics. « Le chef de l'Etat, le gouvernement et l'ensemble du peuple camerounais vous souhaitent un parcours glorieux afin de rehausser davantage l'image du Cameroun et de réaffirmer la vitalité de la jeunesse de notre pays », a-t-il déclaré.

Sans faire fi des efforts déjà fournis, le Minsep a exhorté les joueuses à mettre en exergue l'ensemble de leurs qualités lors du stage d'acclimatation. Une période de travail et de concentration qui devra être mise à profit pour trouver l'équation gagnante face aux Etats-Unis, la Corée du Nord et l'Allemagne. Aussi, le patron des sports a mis un accent particulier sur le combat au défaitisme africain en Coupe du monde. Les exemples nigérians et ghanéens au niveau des sélections inférieures masculines peuvent être des boussoles pour ces jeunes joueuses. Pour cela, il a préconisé détermination, combativité, fighting spirit.

Mais avant, au cours de la ronde des prises de parole, Viviane Mefire, la capitaine, a rassuré de toute la motivation qui anime le groupe qui promet de se battre jusqu'au bout pour mériter l'estime porté en lui. Du côté de l'infirmerie, aucun bobo déclaré et la prise en charge médicale suit son cours. Stéphane Ndzana Ngono, l'entraîneur national, est revenu sur la préparation physique, tactique et technique entamé en juillet dernier.

Heureux de la réceptivité de son groupe, ce dernier reste optimiste pour la suite des évènements. La bénédiction maternelle de départ est quant à elle venue de Me Marcelle Ambomo, membre du Comité de normalisation. Tout en les assurant sur les commodités pécuniaires de préparation, elle a exhorté « ses filles » à faire mieux qu'il y a deux ans en Jordanie.

Cameroun

Foot/CAN-2018 (2e J) - Les Algériennes jouent gros face aux Lionnes indomptables du Cameroun

- La sélection algérienne dames de football, battue par le pays hôte le Ghana (0-1) samedi en match… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.