22 Octobre 2018

Angola: Le Bureau de l'énergie veut construire une centrale photovoltaïque

Cacolo — Le Bureau provincial de l'Energie et de l'Eau de la province de Lunda Sul étudie la possibilité de construire, au cours de la prochaine année, une centrale photovoltaïque d'une capacité d'un mégawatt pour offrir l'énergie électrique à plus 27 mille habitants de la municipalité de Cacolo.

S'adressant à Angop, Agostinho Piedade João, directeur provincial du Bureau de l'Energie et de l'Eau dans la province, a affirmé à cet effet qu'il y avait des pourparlers permanents avec le ministère de tutelle pour mener à bien ce projet.

Une autre mesure est la mise en place d'une centrale diesel qui sera exploitée par l'entreprise PRODEL cette année, dans le but de fournir de l'énergie à la municipalité et ses environs, pour minimiser les difficultés rencontrées par les résidents, a-t-il déclaré.

L'administrateur municipal de Cacolo, Nelson Wilson Esperança, a indiqué que l'administration locale mène actuellement des actions de restructuration du réseau électrique domiciliaire et public.

À l'heure actuelle, la municipalité est alimentée par un groupe électrogène qui fournit de l'électricité aux résidences du casque urbain et l'illumination publique de la route nationale / 230, dans le but de réduire le nombre d'accidents et de vols en pleine nuit.

La municipalité de Cacolo se trouve à 141 kilomètres du siège de Saurimo, avec une extension territoriale de 15.402 kilomètres carrés et une population estimée à plus de 36.185 habitants consacrés à l'agriculture et au commerce informel.

Angola

35 ressortissants guinéens détenus dans une prison en Angola

Les autorités angolaises mettent finalement en pratique leur décision d'exclure sur leur territoire tout… Plus »

Copyright © 2018 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.