Centrafrique: L'éventuelle destitution du président de l'Assemblée suscite des craintes

Photo: Réseau des journalistes pour les droits de l'Homme - Centrafrique
Abdou Karim Meckassoua
22 Octobre 2018

Une pétition demandant la destitution du président de l'Assemblée nationale a été déposée le 17 octobre dernier. Pour le journaliste Rocka Rollin Landoung, une destitution de Abdoul Karim Meckassoua serait une erreur.

Selon les pétitionnaires, la confiance existant entre les députés et leur président n'existe plus. Il est entres autres reproché à Abdoulkarim Meckassoua d'empêcher le bureau de l'Assemblée nationale de fonctionner normalement, par la rétention des rapports, par exemple. Les députés lui reprochent aussi le non-respect de certaines procédures relatives aux marchés publics et des détournements des deniers de l'Assemblée nationale centrafricaine.

C'est pourquoi, 95 députés, toutes tendances confondues sur 140 demandent le départ d'Abdoul Karim Meckassoua. Selon plusieurs sources, c'est le président Faustin-Archange Touadéra qui serait à la manœuvre pour destituer celui qui est dans l'ordre protocolaire, la deuxième personnalité de l'État. Une information que l'intéressé a toujours nié.

Par ailleurs, les Présidents des commissions de l'Assemblée nationale se réunissent ce mercredi à Bangui pour poursuivre l'examen de cette affaire. Et c'est le vendredi 26 octobre que la plénière devra statuer sur la déchéance ou non d'Abdoul Karim Meckassoua.

Selon le journaliste centrafricain, Rocka Rollin Landoung , destitué Abdoul Karim Meckassoua risquerait de réveiller les vieux démons de la division et de la déstabilisation de la RCA. Car le président de l'Assemblée nationale est le député du troisième arrondissement de Bangui, un quartier majoritairement habités par des musulmans, qui se reconnaissent en lui.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.