Sénégal: Dengue - 44 cas officiellement confirmés à Touba-Mbacké (médecin)

Aedes Aegypti mosquito, vecteur du chikungunya et de la dengue.

Diourbel — Au total, 44 cas de dengue ont été officiellement dénombrés dans l'agglomération de Touba-Mbacké, depuis la réapparition de la maladie dans la région de Diourbel (centre), a indiqué lundi le docteur Balla Mbacké Mboup, médecin-chef de la région.

"A ce jour, 44 cas de dengue ont été officiellement dénombrés dont un à Mbacké et le reste à Touba. On a évoqué 52 cas, mais ce nombre n'a pas été encore confirmé", a souligné le docteur Mboup lors d'un comité régional de lutte contre les épidémies.

"Le nombre de cas n'est pas important, l'essentiel, c'est leur prise en charge. Actuellement, la situation est vraiment maitrisée", a-t-il assuré au cours de cette réunion convoquée par le gouverneur dans le cadre de la riposte à cette maladie.

Le médecin-chef de la région de Diourbel a, par ailleurs, confirmé le décès d'un enfant du fait de la dengue dans une structure sanitaire de la cité religieuse de Touba

"Il y a eu un mort. C'est vrai. C'est un enfant qui était âgé de trois ans. Il est décédé dans une pédiatrie d'un hôpital de Touba bien avant même qu'on ne parle de dengue", a déclaré Balla Mbacké Mboup.

Selon lui, la région médicale de Diourbel a mis en place un système de surveillance épidémiologique permettant à chaque admission d'un cas suspect dans une structure sanitaire, de faire des prélèvements et de les envoyer à l'institut Pasteur.

"Malheureusement l'enfant a perdu la vie avant même que les prélèvements nous parviennent. La victime avait été admise à un stade très avancé de la maladie", a regretté le docteur Mboup.

Le médecin en outre invité les populations à s'impliquer dans la lutte contre les facteurs pouvant être l'origine de la maladie, notamment les moustiques, en mettant en œuvre des mesures simple et efficaces, et faciliter l'intervention des services de santé.

"La dengue est une maladie comme les autres. Elle peut être mortelle, mais près de 90 % des cas présentés comme bénignes peuvent être guéris", a soutenu Mboup.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.