Kenya: Flambée de la demande pour le parc industriel de Tatu City au Kenya

communiqué de presse

Nairobi, Kenya — La première tranche du parc industriel de Tatu est vendue dans sa quasi-totalité, étant donné que la demande en terrains de qualité pour les secteurs de la fabrication, de la logistique et de l'entreposage dans le couloir de croissance du nord de Nairobi, augmente de façon exponentielle.

Actuellement, dans le parc industriel de Tatu, l'une des plus grandes zones industrielles d'Afrique de l'Est, plus de 40 entreprises sont actives, construisent des installations ou planifient un développement, ce qui représente plus de 500 millions d'USD d'investissements dans un secteur essentiel au développement économique du Kenya.

Tout à fait à l'est de Tatu City - l'espace urbain à usage mixte de près de 2 024 hectares à 24 km de Nairobi -, la première tranche de 184 hectares du parc industriel de Tatu est déjà vendue à 80 %. Pour satisfaire la demande croissante, Rendeavour, le propriétaire et promoteur de Tatu City, a doublé la surface de la zone en y ajoutant 185 hectares.

Nick Langford, le directeur de Rendeavour pour le Kenya, a relevé que Tatu City « joue déjà un rôle majeur dans le programme 'Big Four' du gouvernement, en particulier dans les domaines de la fabrication et du logement abordable. »

Langford a ajouté : « Le parc industriel de Tatu à lui seul créera plus de 18 000 emplois dans la construction et plus de 24 000 emplois permanents. Les entreprises multinationales, régionales et locales investiront plus de deux milliards d'USD dans des installations industrielles de pointe, lorsque le parc industriel de Tatu sera terminé. »

En tant que zone économique spéciale, Tatu City offre, entre autres avantages, un faible taux d'imposition des sociétés et sera exempt de TVA.

Une étude récente du cabinet de conseil JLL, montre que près des deux tiers des entreprises au Kenya manquent d'espace d'entreposage. Sur les 52 entreprises interrogées dans les secteurs kenyans de la fabrication, des biens de grande consommation, des produits pharmaceutiques, de la logistique, de l'importation, de l'exportation, du commerce de détail et du commerce électronique, 62 % ont déclaré avoir connu récemment des carences en termes d'entreposage, ce qui a provoqué des frais supplémentaires.

« Tatu City peut fournir des installations industrielles haut de gamme, adaptées aux besoins de l'acheteur, dans les délais et le budget impartis », a déclaré Dean Shillaw, le directeur des ventes de Tatu City. « Plus de 50 % des rues du parc industriel de Tatu sont déjà asphaltées. Ajouté au fait qu'elle est bien située, Tatu City n'a pas d'équivalent », a-t-il poursuivi.

Des sociétés locales et internationales de premier plan ont acheté des terrains à Tatu City, dont Dormans, Kim-Fay, Unilever, Chandaria Industries, Africa Logistics Properties, Freight Forwarder Solutions, Stecol, Davis & Shirtliff, Pharma Medical, Hunkey Energy, Tianlong, Gallagher, Rhodium Steel, Monwalk Investments, Keppel Industries, Kifaru, Agro Solutions, Transport and Lifting Services, Jilk Construction, Wonderpac Industries, Selenite/Friendship Group, Cooper K Brands et Premier Motors. Les entreprises appartiennent à un grand nombre de secteurs, notamment l'énergie, l'industrie légère, l'assemblage et la distribution, l'entreposage, les biens de grande consommation, l'agroalimentaire, les produits alimentaires et les boissons et la construction.

À propos de Tatu City (http://www.tatucity.com)

Tatu City est un espace urbain à usage mixte de près de 2 024 hectares, comprenant des résidences, des écoles, des bureaux, un quartier commercial, des centres médicaux, des espaces naturels, un complexe sportif et de divertissement et une zone industrielle, conçu pour plus de 150 000 résidents et des dizaines de milliers de personnes qui s'y rendent chaque jour. Des écoles et des commerces sont déjà ouverts et différents types de résidences adaptées à tous les revenus sont en cours de construction. Zone économique spéciale, Tatu City constitue un nouveau mode de vie et de penser pour tous les Kenyans ; elle invente un cadre unique, exempt d'embouteillage et de trajets interurbains.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.