Sénégal: Gestion du conseil municipal de Mbour - Le maire presente son compte administratif 2017

23 Octobre 2018

Compte tenu des exigences du Pacasen, le conseil municipal de Mbour a présenté son compte administratif 2017. Une occasion qui ne pouvait être plus opportune pour le maire et son conseil municipal de revenir sur plusieurs questions polarisant l'actualité communale.

Sur la construction d'un centre commercial dans l'Avenue Houphouët Boigny communément appelée jardin public par les Mbourois, des conseillers municipaux ont exigé des explications en plus des actions de la société civile demandant des éclairages.

Fallou Sylla a rappelé les mesures prises par le conseil municipal sur la question comme la délocalisation du jardin public à la promenade des Mbourois, jouxtant le Stade Caroline Faye, une des retombées du contrat avec le groupe commercial Auchan.

Par conséquent, il a demandé aux conseillers présents lors des sessions, de prendre note des mesures prises avec les délibérations pour ne pas venir demander ou dire des choses insensées.

Sur le problème de l'insalubrité ambiante à Mbour avec les tas d'immondices et dépôts d'ordures non ramassés pendant des jours, le maire a évoqué la panne des bennes - et s'attend de réceptionner dans les jours à venir quatre nouveaux camions pour la collecte et le nettoyage de la commune qui génère des milliers de mètre-cubes d'ordures.

En plus, le conseil municipal a abordé la promiscuité et l'exiguïté des marchés de Mbour. Sur la base d'un documentaire appuyé par un rapport de la protection civile, des cantines non exploitées devenues des niches de marginaux ayant enregistré la mort d'un agent municipal de nuit sont proposées à la destruction.

Ces dispositions s'étendent aux espaces commerciaux avec installations irrégulières ne disposant ni de bouches d'incendie ni d'allées devant permettre aux voitures utilitaires de la santé, de la police, des sapeurs-pompiers de pouvoir y accéder à toutes fins utiles.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.