Congo-Kinshasa: Conclave de l'Opposition à Jobourg - Félix Tshisekedi ne sera pas là !

Photo: LePotentielOnline
Les membres de l'opposition rd-congolais à Johannesburg, en Afrique du Sud

L'information a été confirmée par un haut cadre de la fille aînée de l'Opposition à la consœur 7sur7.cd et des sources croisées par votre Quotidien la maintiennent.

Oui, Félix Tshisekedi, fils du lider maximo et président de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social sera, jusqu'aux dernières nouvelles, absent de la grand'messe de l'Opposition convoquée en République Sud-Africaine, au pays de Nelson Mandela, mieux connu Madiba. Cette absence, néanmoins, sonne comme une graine dans les rouages jusque-là bien mouillés de la machine de l'Opposition dans le cadre de la dynamique née depuis la réunion de Bruxelles entre Bemba, Katumbi, Kamerhe, Félix Tshisekedi, Muzito et autres.

Cela, puisqu'elle intervient dans un contexte où plus que jamais et à l'aube de la convocation de la campagne électorale, la machine à voter divise diablement les opposants. Hier, la chanson non à la machine à voter scandée à l'unanimité et en chœur cède à ce jour la place à une cacophonie où diables et anges convoleraient en justes noces.

L'absence de Félix Tshisekedi, lui qui était vu comme l'un des sérieux challengers censé être intronisé candidat commun de l'Opposition à ce conclave dont le but était et demeure de couronner un candidat commun pour la présidentielle, sonne à divers niveaux. Un, comme un jeu de pression mis sur les opposants dont certains seraient portés à céder aux sirènes lancées par le challenger Kamerhe, lui aussi sprinteur à la présidentielle.

Deux, comme un pas vers l'implosion de la dynamique d'un front commun de l'Opposition contre le Front Commun pour le Congo qui a jailli des cuisses de la mouvance au Pouvoir. Laquelle de ces assertions est la bonne ? La question perdure. Mais, une chose demeure ; ce que si comme il s'annonce, le Président de l'Udps n'est pas aux assises de Johannesburg, le glas d'un départ en ordre dispersé de l'Opposition aux élections du 23 décembre a d'ores et déjà sonné.

Tic-tac, le compte à rebours est lancé pour ce rendez-vous qui devrait ouvrir ses portes ce mercredi et où Kamerhe, l'autre candidat favori pour être bombardé candidat commun de l'Opposition à la course à la magistrature suprême au pays, a garanti sa présence.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.