Burkina Faso: Dossier policiers et militaires radiés de 2011

Policiers radiés
23 Octobre 2018

Le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a tenu, le mardi 23 octobre 2018, un conseil de cabinet à Ouagadougou en présence de certains membres de gouvernement et du Haut conseil pour la réconciliation et l'unité nationale (HCRUN). Le dossier des policiers et militaires radiés de 2011 était au cœur des échanges.

Le dossier des militaires et policiers radiés de 2011 préoccupe le gouvernement qui compte l'aborder avec le plus grand soin. C'est ce qui ressort du conseil de cabinet, présidé, le mardi 23 octobre 2018, par le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba et qui a réuni plusieurs membres du gouvernement et les responsables du Haut conseil pour la réconciliation et l'unité nationale (HCRUN).

A l'issue de la rencontre, le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Rémis Fulgance Dandjinou, a relevé que le HCRUN a fait un «excellent travail» qui a servi de boussole aux différentes parties prenantes.

Pour lui, des propositions «intéressantes» sont sur la table, mais les acteurs doivent encore se donner deux semaines pour prendre en compte les indications des uns et des autres sur le sujet.

Une manière pour le gouvernement, a poursuivi son porte-parole, de rechercher une solution qui soit à la fois garante de la justice et qui tienne compte de la volonté manifestée par le HCRUN d'aller vers une réconciliation nationale.

Pour le président du HCRUN, Léandre Bassolé, cette démarche s'inscrit en droite ligne du rôle de son institution. «Les échanges ont été constructifs et nous nous sommes donné la date du 15 novembre pour arrêter un rapport qui sera soumis en Conseil des ministres», a-t-il noté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.