Burkina Faso: SIAO 2018 - Ce qu'il faut savoir

Photo: Rfi
SIAO à Ouagadougou
23 Octobre 2018

A 48 heures de l'ouverture de la 15e édition du Salon international de l'artisanat de Ouagadougou (SIAO), le comité national d'organisation a animé, le mardi 23 octobre 2018 à Ouagadougou, une conférence de presse. Il a fait le point des préparatifs dudit évènement.

Le comité d'organisation de la 15e édition du Salon international de l'artisanat de Ouagadougou (SIAO) se dit prêt pour une réussite de l'évènement.

Au cours d'une conférence de presse portant sur les préparatifs de la biennale, animée le mardi 23 octobre 2018, le ministre du Commerce, de l'Industrie et de l'Artisanat, Harouna Kaboré a d'emblée rassuré que des mesures sécuritaires exceptionnelles ont été prises pour la réussite de la manifestation.

Sans dévoiler le plan de sécurité, il a affirmé que le SIAO aura bel et bien lieu du 26 octobre au 4 novembre 2018, sous le thème : « Artisanat africain, exigences du marché et développement technologique », dans la capitale burkinabè. 652 stands ont été sollicités et obtenus contre 550 prévus initialement. Le coût de location des stands varie en fonction des pavillons et des participants.

« Pour un pavillon climatisé, le prix est de 700 000 francs CFA pour un artisan individuel, 1 million de F CFA pour un stand pays zone Afrique, 1,5 million de francs CFA pour un stand-pays reste du monde et 2 millions de francs CFA pour une institution financière et portuaire », a déclaré le directeur général du SIAO, Dramane Tou.

Pour les pavillons ventilés, a-t-il fait savoir, la participation individuelle coûte 300 000 francs CFA. Durant 10 jours, plusieurs activités seront organisées, selon le ministre Kaboré.

Il s'agit, entre autres, des expositions-ventes thématiques dans les cinq pavillons d'exposition, des séminaires-ateliers liés au thème, des rencontres d'affaires « B to B », des espaces récréatifs et ludiques pour les enfants et une Nuit des artisans méritants (NAM).

Outre, une journée du pays invité d'honneur (Madagascar Day), des compétitions des meilleures créations et des animations culturelles et artistiques sont prévues à cette XVe édition. Quelles sont les innovations majeures pour cette édition ?

Pourquoi Madagascar comme pays invité d'honneur ? En ce qui concerne les innovations, Harouna Kaboré a souligné le paiement des titres d'accès au site d'exposition par le mobile money, l'amélioration de la mise en œuvre du « Pôle des régions du Burkina Faso », la mise en compétition du prix d'excellence pour la transformation et la promotion des produits locaux.

Quant à la deuxième question, le ministre en charge de l'artisanat a indiqué que le choix de cette île s'explique par le fait qu'elle a une grande vitalité culturelle avec un artisanat riche et diversifié.

«A cela s'ajoute, l'amélioration de la participation des Malgaches au SIAO et le désir d'ouvrir cet évènement à une autre zone que l'Afrique de l'Ouest», a-t-il ajouté. Les tickets d'accès au site du SIAO varient entre 500 et 10 000 F CFA.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.