24 Octobre 2018

Sénégal: Un fonds de 170 milliards de F Cfa pour l'« Envol » des PME

Le Sénégal vient de lancer une ligne de crédit de 170 milliards de F Cfa dénommé « Fonds Envol » qui est destiné aux Petites et Moyennes Entreprises (Pme). Un outil qui allie assistance technique et appui financier pour offrir aux PME une solution globale à leurs besoins de croissance.

L’initiative est de l’Agence pour la promotion et l’encadrement des petites et moyennes entreprises (Adepme) en partenariat avec la Société générale de banque au Sénégal (Sgbs).

Les équipes des deux structures confient que ce fonds a pour objectifs, entre autres, d’améliorer l’offre de produits financiers aux PME, accroitre la capacité à évaluer la PME.

Il vise aussi l’amélioration de l’éligibilité de la PME au financement, de faciliter la prise de décision de financement grâce à l’amélioration de la qualité de l’information.

Le Directeur Général de la SGBS, M. Jean-Marc Mancel informe qu’à travers « Envol », la banque qu’il dirige dégage une enveloppe financière de 170 millions de F Cfa sur 5 ans, dont 15 milliards en 2018 pour les PME sénégalaises inscrites au Programme de labellisation de l’ADEPME.

Selon lui, le reste de l’enveloppe sera dégagé de manière séquentielle avec 25 milliards pour 2019, 35 milliards pour 2020, 45 milliards pour 2021 et 50 milliards pour 2022.

Le Directeur général de l’ADEPME, M. Idrissa Diabira, pour sa part, précise que ce fonds s’appuie sur le programme de labellisation initié par l’Agence d’encadrement, avec son outil de notation e-Rating qui permet aux PME de faire certifier la qualité de leurs informations destinées aux banques.

« La labellisation est un processus qui vise à améliorer l’éligibilité de la PME aux financements bancaires ou autres en renforcement du management, de la lisibilité dans son secteur et du monitoring », souligne-t-il.

Pour M. Diabira, ce fonds offre aux PME l’opportunité d’accéder à un financement adapté à leur profil et répondant à leurs préoccupations en termes de diligence dans le traitement, de coût du crédit et de durée de remboursement.

Les équipes des deux structures initiatrices ayant mis en place cet instrument expliquent que ce « Fonds Envol » est un outil de partenariat public-privé qui œuvre pour amener PME et Banque à parler le même langage du moment que le e-Ranting va permettre de faire le profilage du risque des petites entreprises éligibles au programme de labellisation.

Le ministre du commerce, de l’industrie et du secteur privé, M. Alioune Sar a beaucoup insisté sur l’utilité de ce fonds dans un contexte ou le tissu des entreprises sénégalaises est constitué à 99,8% de PME mais qui ne contribue qu’au tiers du PIB.

Pour lui, les PME sont dans l’obligation de se mettre à niveau avec l’entrée en vigueur prochaine de la Zone de libres échanges africaine (Zlecaf) devant mettre les entreprises en compétition.

A son avis, le « Fonds Envol » cadre avec la vision continentale du Sénégal qui ambitionne de faire de ses PME de futurs champions en matière de création d’emploi et de richesses.

A cet effet, le ministre du commerce invite le fonds à ne pas se limiter Dakar et prie les initiateurs d’engager une vaste campagne de communication et de partage pour toucher et rassurer les PME, surtout celles établies dans les régions.

En retour, M. Sarr invite les PME à jouer le jeu, les assureurs à rejoindre cette dynamique d’accompagnement mais aussi les partenaires techniques et financiers à appuyer ce dispositif innovant.

Sénégal

Franc CFA , Compte d'opération - La BCEAO se prononce

La deuxième rencontre entre le Top management de la Bceao et les journalistes économiques qui s'est… Plus »

Copyright © 2018 allAfrica.com. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.