24 Octobre 2018

Afrique: Ligue des Champions - Ce sera Al Ahly

Ils étaient en finale il y a un an contre le WAC de Casablanca, ils rejoueront la finale, la douzième de leur histoire, cette année. Les Diables Rouges d'Al Ahly ont rempli la mission qu'ils s'étaient assignée. S'ils se sont inclinés à Sétif mardi soir (1-2), ils ont préservé l'acquis du match aller (2-0)

Devant une affluence record, l'Aigle Noir a pris les choses en main d'entrée de jeu sans le moindre complexe, se créant plusieurs occasions de tromper Mohamed El Shenawy mais par excès de précipitation, son attaquant El Habib Bouguelmouna (6',22',25') mettra à côté de la plaque. Samir Aïboud, lui, rate l'immanquable à la demi-heure de jeu lorsqu'il se retrouve seul face au gardien. Le ballon passe de peu à côté du cadre. Mido Gaber se retrouvera dans la même situation face au gardien algérien Mustapha Zeghba, qui se sortira d'une situation difficile.

Avec les ratages et la pression, il fallait s'attendre à la surprise, surtout face au métier des Égyptiens.

On est à l'heure de jeu. Walid Solimane prend de vitesse le défenseur Abdelkader Bedrane pour tromper sans coup férir Mustapha Zeghba.

C'est la douche froide au stade du 8 Mai-45 de Sétif. Ce but d'Al Ahly vaut de l'or car il oblige les Sétifiens à secouer les filets d'El Shenawy à quatre reprises pour affronter l'Espérance de Tunis qui, deux heures auparavant avait écarté Primeiro de Agosto.

Sept minutes plus tard, Mohamed Bakir affûte un tir de 25 mètres qui trompe le portier égyptien, après une mauvaise appréciation de ce dernier. Métamorphosé par ce but, les locaux prennent l'avantage cinq minutes plus tard. Abdelmoumen Djabou se joue de deux joueurs d'Al Ahly pour servir un caviar au nouveau rentrant Houssameddine Guecha qui permet aux Algériens de passer devant au score (2-1). Résultat insuffisant car il manquera encore deux buts au coup de sifflet final. Un baroud d'honneur pour les Sétifiens qui quittent la compétition sur une note positive malgré l'élimination.

Réactions

Rachid Taoussi (entraîneur de l'ES Sétif)

"On n'a pas à rougir de cette élimination. Je ne suis pas déçu, plutôt ému. Nous avons été éliminés par une grande équipe, qui est de surcroît une équipe constituée d'internationaux. Même si nous sommes éliminés, nous avons quand même gagné le match, seulement le scénario que je redoutais le plus s'est produit lorsqu'ils ont réussi à nous marquer un but. Je crois que le match aurait eu une autre tournure si nous avions marqué les premiers."

Patrice Carteron (entraîneur d'Al Ahly)

"Je dois remercier les joueurs de Sétif pour le grand match qu'ils ont réalisé. Ils nous ont créé beaucoup de problèmes, ils nous ont mis en difficulté mais je m'y attendais un peu au vu de la deuxième mi-temps du match aller. Ils ont prouvé aussi qu'ils n'étaient pas en demi-finale par hasard et je crois que c'est l'expérience de mes joueurs qui a fait la différence aujourd'hui. Je pense que nous aurions pu tuer le match en première période si on avait transformé nos occasions".

Afrique

La PF, un "facteur essentiel" de capture du dividente démographique (BM)

La vice-présidente en charge du développement humain au sein de la Banque mondiale, Annette Dixon, a… Plus »

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.