25 Octobre 2018

Somalie: Le numéro 2 de l'Etat islamique en Somalie assassiné

Photo: Hamza Mohamed
Al-Shabaan in camp

Mahad Moalim, présenté comme le numéro deux de l'organisation Etat islamique en Somalie, a été tué il y a plusieurs jours à Mogadiscio, la capitale. Un assassinat vraisemblablement perpétré par les islamistes shebabs, qui eux ont prêté allégeance à al-Qaïda.

Le corps de Mahad Moalim aurait été retrouvé près d'une plage. Selon plusieurs sources, ce haut responsable de l'organisation Etat islamique en Somalie était en visite secrète à Mogadiscio. Mais les shebabs, le groupe leader de la scène terroriste somalienne, auraient eu vent de sa présence. Les islamistes l'auraient alors enlevé et exécuté.

Mahad Moalim est une figure connue. Notamment depuis février, quand les Etats-Unis l'ont placé sous sanctions internationales. Washington l'accusait d'avoir facilité le transport d'armes et de combattants entre le Yémen et le golfe d'Aden.

L'organisation EI s'est installée en Somalie en 2015. Sa taille reste modeste, avec tout au plus quelques centaines de combattants. Sa zone d'influence se concentre surtout dans le nord du Puntland. Son principal fait d'armes est d'avoir conquis fin 2016, durant quelques heures seulement, la petite ville de Qandala. Mais le mouvement parvient désormais à organiser des opérations dans la région de Mogadiscio. Il avait notamment revendiqué le meurtre d'un policier en mai dernier.

L'organisation EI est vue comme un ennemi par les shebabs, qui eux ont fait allégeance à al-Qaïda. Fort de 5 000 à 10 000 hommes, le puissant groupe se concentre dans le sud et le centre du pays. Ses moyens financiers, matériels et humains sont beaucoup plus importants. Les shebabs ont d'ailleurs déjà assassiné plusieurs membres présumés de l'organisation Etat islamique.

En savoir plus

Une frappe américaine vise une cible shebab

Une soixantaine de combattants terroristes ont été tués en Somalie dans une frappe aérienne… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.