24 Octobre 2018

Cote d'Ivoire: La CNDHCI fait un point au corps diplomatique accrédité

La Commission nationale des droits de l'homme de Côte d'Ivoire (CNDHCI) a accueilli une trentaine de représentants du corps diplomatique accrédité en Côte d'Ivoire, à son siège sis à Cocody, les II Plateaux Vallons, le 24 octobre 2018.

C'était à l'occasion de sa traditionnelle cérémonie de briefing du corps diplomatique sur la situation des droits de l'homme.

L'exposé de la présidente de la CNDHCI, Namizata Sangaré, a porté sur la situation générale des droits de l'homme, notamment les droits civils et politiques, les droits économiques, socio-culturels, les droits dits de solidarité, et la coopération.

L'actualité relative aux élections couplées (municipales et régionales), a constitué l'un des plats de résistance de cette rencontre.

A propos, la présidente de la CNDHCI, a indiqué que son institution a fait le monitoring des Droits de l'homme avant, pendant, et après le scrutin du 13 octobre. Tout en relevant que ces élections ont occasionné de nombreuses atteintes aux droits de l'homme dont des atteintes aux droits à la vie, estimés à 5 cas.

Elle a également déploré la fragilité de la cohésion sociale. L'ordonnance de l'amnistie du 06 août 2018, la situation des détenus et lieux de garde à vue, la grève en milieu universitaire, etc. ont évoqués.

Après avoir félicité la CNDHCI, les représentants du corps diplomatique ont prévu, chacun à son niveau, d'envisager ou renforcer des cadres bilatéraux de collaboration avec la CNDHCI.

Héritée de la division des Droits de l'homme de l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) cette activité vise à présenter les grandes lignes de la situation des Droits de l'homme.

Cote d'Ivoire

Le RHDP en ordre de marche pour la présidentielle de 2020

En Côte d'Ivoire, le parti au pouvoir vient de compléter ses instances après des mois d'attente. Au… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.