25 Octobre 2018

Rwanda: Génocide rwandais - Mediapart publie une vidéo qui accable l'armée française

Photo: © Capture d'écran vidéo Mediapart
Sur le document vidéo de Médiapart, on distingue le sergent-chef M. qui alerte le colonel Jacques Rosier, chef des opérations spéciales de l’armée française au Rwanda, sur des meurtres de masse perpétrés à l'encontre de Tutsis.

Le site d'investigation Mediapart a rendu publique jeudi 25 octobre une vidéo filmée par des militaires français durant les massacres de Bisesero et issue des archives audiovisuelles du ministère de la Défense.

Il dénonce la « passivité » de l'armée française alors que plus d'un millier de Tutsis ont été méthodiquement assassinés par les milices hutues lors de cet épisode très sombre du génocide rwandais entre le 27 et le 30 juin 1994.

La scène filmée montre le patron des opérations spéciales françaises au Rwanda, le colonel Jacques Rosier, recevoir de l'un de ses subordonnés des informations sur les violences en cours dans les collines de Bisesero.

« Hier, on était dans je ne sais pas quel patelin. Il y a eu des battues toute la journée dans les collines, des maisons qui flambaient de partout », rapporte-t-il. « Hum... Hum... », réagit à peine le colonel Rosier.

L'informateur va encore plus loin. Il affirme que les militaires français ont probablement eu pour guide un génocidaire hutu. « Quand on est tombés sur une bande de Tutsis qui fuyaient dans les collines et qu'ils l'ont reconnu, poursuit le sergent-chef, j'ai cru qu'ils allaient le lapider ».

En face de lui, le patron des opérations spéciales françaises se contente d'un « ouais ». Une attitude révélatrice, selon Mediapart, de la « passivité » de l'armée française lors des massacres de Bisesero. D'après le site d'investigation, la scène a été filmée le 28 juin 1994.

De son côté, la hiérarchie militaire a toujours affirmé n'avoir eu connaissance de la situation à Bisesero que le 30 juin 1994.

Rwanda

Inquiétude après la disparition d'un opposant des FDU-Inkingi

Au Rwanda, le parti de l'opposante Victoire Ingabire fait état de la « mystérieuse disparition… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.