27 Octobre 2018

Gabon: Législatives au Gabon - Duel dans le 4e arrondissement de Libreville

Au Gabon, les électeurs votent ce samedi 27 octobre pour le second tour des élections législatives. Le Parti démocratique gabonais (PDG), au pouvoir, a déjà obtenu la majorité absolue dès le premier tour alors que l'opposition n'a obtenu que quatre députés sur les 143 députés que compte l'Assemblée nationale. Lors de ce second tour, seules 59 circonscriptions sont en ballotage dont 26 avec un candidat de l'opposition. RFI s'est rendue, ce samedi matin, dans le 4e arrondissement de Libreville.

Dans ce 4e arrondissement de la capitale, se tient le duel le plus intéressant de ce second tour des élections législatives.

Alors que tous les ténors de l'opposition ont été battus dès le premier tour, Alexandre Barro Chambrier, chef de file du parti Rassemblement Héritage et Modernité affronte un jeune candidat du PDG, le parti au pouvoir, Séverin Pierre Ndong Ekomi.

Le duel s'annonce très serré et certains électeurs qui ne s'étaient pas déplacés pour le premier tour, se sont mobilisés cette fois-ci.

A noter également une très forte présence des militaires à l'extérieur des bureaux de vote dans ce 4e arrondissement. Les bureaux ferment à 18H00.

Je n'avais pas voté au premier tour mais maintenant, comme le deuxième tour est un enjeu fondamental, ma citoyenneté m'a interpellé pour venir voter dans cet enjeu-là

Gabon

L'opposant Gérard Ella Nguéma interpellé par la police judiciaire

Le leader du Front patriotique gabonais Gérard Ella Nguéma a été interpellé ce lundi… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.