Angola: La malaria tue plus de 500 personnes à Lunda Sul

Saurimo (Angola) — 542 personnes entre enfants, jeunes et adultes ont été tuées par la malaria à Lunda Sul au cours de quatre dernières années (2014-2017) a informé jeudi le chef du département de la santé publique dans la région, Gomes Txipilica.

Ce responsable a tenu ces propos à la présentation du thème « situation épidémiologique de la malaria à Lunda Sul » au symposium dont l'ouverture a été présidée par le vice-gouverneur en charge des infrastructures et services techni0ques, Evanerson Kaputu.

Selon lui, les municipalités de Saurimo et Dala ont été les plus touchées par la maladie, et des décès dans la province.

Le taux de prévalence du premier semestre de 2018 est de 8.231,2 pour 100 mille habitants, comparativement à la même période de 2017 avec 7.560,9/100 mille.

Il a expliqué que la formation continue des techniciens dans le cadre du projet « santé pour tous » de « USAID/PSI, avait permis d'avoir des professionnels pour le traitement de cette maladie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Paludisme

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.