28 Octobre 2018

Afrique: L'AS Otoho au firmament du football congolais

Deux ans seulement après sa montée en Ligue 1 congolaise, l'AS Otoho a réussi à gagner un trophée majeur au niveau national. Cette équipe a été sacrée championne du Congo au terme de la saison sportive 2017-2018 avec 75 points, se classant devant La Mancha de Pointe-Noire, les Diables noirs et l'AC Léopards de Dolisie.

Cette consécration lui donne seule le droit de représenter le Congo à la prochaine Ligue des Champions Total 2019 avec pour ambition de faire mieux que lors de sa première expérience cette année. C'est d'ailleurs par les bonnes prestations en compétitions africaines que ses dirigeants gagneront le pari de la visibilité de leur village. Ce n'est pas le hasard si l'équipe porte le nom de leur village.

Le succès de l'AC Léopards à la 9e Coupe de la Confédération en 2012 avait en effet permis à Dolisie, la troisième ville du pays de gagner sa visibilité. Cette réussite avait donné l'inspiration à certains cadres congolais d'investir dans le football pour mettre aussi en valeur leur village. La création de l'AS Otoho et plus tard AS Epah Ngamba (club de football féminin), s'inscrivait dans cette vision.

Situé à 146 km de la ville d'Owando plus précisément dans le district d'Oyo au nord du pays, le village Otoho s'appuyait sur la création de l'AS Otoho le 16 juillet 2014 pour assurer une certaine reconnaissance. L'équipe créée par Pierre Pea Ominga, chef de village et le cadet de l'actuel président de l'AS Otoho, va s'affilier à la Fédération congolaise de football avant de s'engager au championnat national Ligue 2 saison 2015-2016. Otoho ou encore Oyo n'ayant pas un stade de compétition, la nouvelle équipe va se produire au stade Marien Ngouabi à Owando, chef -lieu du département de la Cuvette.

La jeune équipe va apprendre très vite puisqu'au terme de sa première saison en Ligue 2, elle prend du galon et accède en Ligue 1. Son président Raoul Ominga affiche sa détermination à partir à la conquête de trophées au niveau national. Lors de sa première participation, elle échoue de justesse. L'AC Léopards de Dolisie lui a barré la voie du succès à deux reprises. Non seulement il l'élimine en quart de la finale de la Coupe du Congo mais aussi il remporte un match du championnat national 2016-2017 qui avait l'allure d'une finale.

L'AS Otoho sortait de sa première saison en Ligue 1 bredouille mais se consolait de la deuxième place qualificative pour la Ligue des champions. A l'époque, le Congo avait droit à deux places dans la compétition. L'AS Otoho gagne la première manche au stade Marien Ngouabi 2-0 devant le Mouloudia d'Alger en match aller des préliminaires de la Ligue des champions 2018. Mais le match retour à Alger est catastrophique. La première expérience africaine de l'AS Otoho se termine brutalement après avoir subi une avalanche des buts (9-0).

La réaction attendue

Depuis lors, les dirigeants de cette équipe se sont donnés les moyens pour relever la tête avec, pour objectif, la reconquête de l'Afrique. Le coach malien Aliou Badra a été confirmé à son poste ainsi que quelques joueurs qu'il a amené notamment le Nigérien Mahamane Cissé et le Malien Conté Mandala. Au niveau national, la plupart des Diables Rouges locaux issus du Centre national de formation de football comme Wolfrigon Mongondza, Bersyl Obassi (meilleur buteur du championnat), Franchel Ibara (champion d'Afrique avec les Diables Rouges junior en 2007), Garcia Nkouka et les autres Faria et Julfin Ondongo, Matheus Botamba, Mignon Etou Mbon... apportent de l'expérience à cette jeune équipe. L'équipe a enfin franchi un palier au niveau national comme en témoignent les résultats.

L'As Otoho dispute sa première finale de la Coupe du Congo de son histoire. Elle s'incline aux tirs au but (3-5). Elle ne lâche rien au championnat national dans lequel, elle a été intraitable à Owando (43 points pris sur un maximum possible de 45). A l'extérieur, elle a su corriger les erreurs du passé. L'AS Otoho a ajouté 30 points en ne concédant que trois défaites. Les plus marquantes sont celles concédées respectivement face aux Diables noirs et à l'AC Léopards de Dolisie, valeurs affirmées du football congolais.

Devenue championne pour la première fois, l'AS Otoho devait montrer tout autre visage en compétition africaine. «C'est vrai, nous étions très abattus par rapport à notre première expérience en compétition africaine. Le 9-0 pris à Alger devant le Mouloudia résonne encore dans nos mémoires. C'est aussi ça le football, il faut savoir apprendre de ses erreurs. Nous voulons cette fois-ci tourner la page en nous donnant les moyens qui nous permettrait de faire mieux. C'est-à-dire atteindre au moins les quarts de finale. Au plan national, nous devons tout faire pour défendre notre titre », a déclaré Raoul Ominga, le président général du club, l'actuel directeur général de la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC). Rendez- vous est donc pris pour le début de l'exercice 2018-2019.

Afrique

Investisseurs & Partenaires lance le blog "Entreprenante Afrique" en partenariat avec la FERDI et le Club Africain des Entrepreneurs

En 2016 paraissait le livre Entreprenante Afrique (Odile Jacob), co-écrit par Jean-Michel Severino et… Plus »

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.