28 Octobre 2018

Afrique: CAN Total 2021 - Tout sur les différents stades à construire ou à réhabiliter et leurs coûts

Dans le cadre de l'organisation de la CAN TOTAL 2021, la Côte d'Ivoire doit disposer de 6 stades de compétition et de 4 terrains d'entraînement par site, soit 24 terrains au total. Un vaste chantier à réaliser en 24 mois qui n'effraie pas le ministre des Sports, Claude Danho Paulin, présent à Yamoussoukro lors de la cérémonie de lancement officielle du démarrage effectif des travaux de construction et de réhabilitation des infrastructures.

"La Côte d'Ivoire sera fin prête dans le délai requis pour le cahier de charges ", a rassuré le ministre des Sports qui a fait savoir que les marchés de construction de ces infrastructures ont été attribués depuis le début du second trimestre de l'année 2018, à des opérateurs à la suite d'un appel d'offres international.

D'ailleurs, lors de la cérémonie du 19 octobre à Yamoussoukro, Kakou Parfait, directeur de l'aménagement au Bureau national d'études techniques et de développement (Bnetd) a présenté dans les détails le volume du travail à accomplir dans chacune des cinq villes retenues, avant janvier 2020.

Il précisé que la seule ville d'Abidjan (capitale économique) abritera 2 poules. "Dans cette ville, en plus du stade olympique d'Ebimpé d'une capacité de 60 000 places pour un coût total de 87 milliards de Francs Cfa (presque achevé), il est prévu 4 terrains d'entraînement ainsi que la réhabilitation du stade Félix Houphouët-Boigny, de sorte à porter sa capacité qui est de 33 000 places à 40 000", a indiqué l'ingénieur qui a confié que l'entreprise qui exécute les travaux n'est autre que la portugaise Mota Engil.

A Bouaké, dans la capitale du Centre du pays, cette même entreprise portugaise va procéder à des travaux d'extension du Stade de la paix, en portant sa capacité de 25 000 à 40 000 places. Il est également prévu la construction d'une cité CAN de 32 villas de 5 pièces. Le coût total des travaux s'élève à 23,338 milliards de Francs Cfa.

A Korhogo, au Nord, c'est l'entreprise chinoise China bulding materials qui va construire un nouveau stade de 20 000 places, ainsi qu'une cité CAN constituée de 32 villas de 5 pièces et 4 terrains d'entraînement. Les travaux sont estimés à 56 milliards de Francs Cfa.

A San Pedro, au Sud-ouest, les travaux portant sur 3 lots sont exécutés par Chine civil et Omni Travaux. Il s'agit de la construction d'un nouveau stade de 20.000 places, d'une cité CAN constituée de 32 villas de 5 pièces et de 4 terrains d'entraînement. Soit un coût total de 60 milliards Fcfa.

A Yamoussoukro (capitale politique) l'entreprise désignée après appels d'offres internationaux est l'entreprise française Sogea-Satom. Les travaux qui vont coûter 56 de Francs Cfa portent sur 4 lots. Il s'agit de la construction d'un nouveau stade de 20.000 places, d'une cité Can de 32 villas de 5 pièces chacune et de 4 terrains d'entraînement.

Hormis Abidjan qui aura deux poules, les autres abriteront chacune une poule.

Afrique

Investisseurs & Partenaires lance le blog "Entreprenante Afrique" en partenariat avec la FERDI et le Club Africain des Entrepreneurs

En 2016 paraissait le livre Entreprenante Afrique (Odile Jacob), co-écrit par Jean-Michel Severino et… Plus »

Copyright © 2018 Confederation of African Football. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.