29 Octobre 2018

Centrafrique: Coups de feu à l'Assemblée lors de l'élection du nouveau président

Photo: Réseau des journalistes pour les droits de l'Homme - Centrafrique
Assemblée Nationale de Centrafrique

Alors que les députés s'apprêtaient à élire le nouveau président de l'Assemblée nationale après la destitution de Karim Meckassoua vendredi, le vote a été suspendu à la suite de tirs d'armes à feu en plein hémicycle.

Émotion au Parlement. L'hémicycle a été évacué après des tirs à l'intérieur même de celui-ci. Les candidats au perchoir étaient en train de faire leurs discours.

Le premier candidat Timoléon Baïkoua avait fini sa présentation et le deuxième et dernier candidat Laurent Ngon Baba était en train de parler quand une rumeur est montée de l'arrière des rangs de l'hémicycle. Le député Alfred Yékatombe, mieux connu sous son surnom « Rambo », un ancien chef antibalaka, a pris à partie un autre député, on ne sait pas encore pourquoi.

Alors que Laurent Ngon Baba était en train de parler, le député « Rambo » a brandi une arme, créant une vague de panique dans l'hémicycle. Des éléments des forces armées ont intercepté le député. C'est alors que deux coups de feu sont partis. Alfred Yékatombe a été arrêté.

Il faut dire que les députés n'avaient pas été fouillés à l'entrée malgré la présence des forces de l'ordre assez importante. La séance a été levée pour une heure mais le premier vice-président de l'Assemblée nationale a assuré que le vote aurait bien lieu aujourd'hui.

Néanmoins la majorité des députés a quitté le Parlement ce qui risque de sérieusement compromettre ou en tout cas de poser des problèmes de crédibilité pour l'élection de ce nouveau président de l'Assemblée nationale.

En savoir plus

Laurent Ngon-Baba, élu président de l'Assemblée nationale

Laurent Ngon-Baba a été élu ce lundi après midi par 112 voix sur 140 et 4 bulletins nuls. Il… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.