Gabon: Législatives - Le PDG confirme sa victoire au second tour

Photo: © RFI/Carine Frenk
Lors de l’annonce des résultats provisoires au Gabon le 29 octobre. Au milieu, le président du Centre gabonais des élections, Moïse Bibalou Koumba.

Le Centre gabonais des élections (CGE) a publié les résultats provisoires du second tour des élections, ce lundi en début de soirée. Le PDG d'Ali Bongo, qui était déjà assuré de la majorité absolue à la Chambre à l'issue du premier tour, confirme sa victoire au second tour.

Selon les résultats provisoires, sur les 59 circonscriptions encore en jeu, le parti d'Ali Bongo en remporte 25. Les démocrates de Guy Nzouba Ndama obtiennent 8 sièges et deviennent la première force de l'opposition, mais l'ancien président de l'Assemblée nationale a été, quant à lui, battu dès le premier tour.

Le dernier ténor de l'opposition qui était en lice, Alexandre Barro Chambrier, ancien ministre qui avait démissionné avec fracas du Parti démocratique gabonais (PDG) en 2016 pour rejoindre l'opposition, est battu dans son fief du 4e arrondissement. Séverin Pierre Ndong Ekomi du PDG obtient 51,91 %.

« Nous sommes fiers de toutes ces victoires, mais celle-là a un goût particulier », confie-t-on du côté du pouvoir. Alexandre Barro Chambrier a prévu de s'exprimer mardi. Il avait au premier tour dénoncé des fraudes : achat de voix, transport d'électeurs, falsification de procès-verbaux.

Ailleurs dans le pays, son parti le Rassemblement héritage et modernité, n'obtient que deux députés. Deux députés aussi pour l'Union nationale de Zacharie Myboto.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.