29 Octobre 2018

Congo-Brazzaville: Secteur maritime - L'OMI entame l'audit de la République du Congo

Le tout premier audit du Congo par l'Organisation maritime internationale (OMI) a été lancé le 29 octobre à Brazzaville. L'opération s'achèvera le 5 novembre et devrait favoriser le renforcement des capacités ainsi que l'assistance de la partie congolaise par l'institution onusienne.

L'audit concernera non seulement la direction générale de la marine marchande mais aussi les autres structures impliquées dans l'application des dispositions édictées par les instruments de l'Omi.

« Notre rôle principal consistera à déterminer dans quelle mesure le Congo a pu respecter les instruments de l'OMI », a précisé Caroline Neoman, responsable de l'audit de l'OMI.

C'est depuis 2015 que le Congo s'est engagé dans le processus de l'audit facultatif de l'OMI, rendu obligatoire en janvier 2016. En vue de garantir les meilleures conditions de l'opération, le pays a bénéficié, grâce au concours de cette organisation, d'une série de séminaires d'évaluation et des ateliers.

« Le présent audit a pour but de parvenir à l'application, de manière harmonisée et efficace, des dispositions des conventions internationales en vue du renforcement de la sécurité maritime et de la protection du milieu marin à l'échelle mondiale », a indiqué le ministre des Transports, de l'aviation civile et de la marine marchande, Fidèle Dimou.

Selon lui, cette opération permettra de mesurer l'efficacité de l'administration maritime nationale et d'entrevoir les mesures d'une meilleure gestion maritime.

Avant de lancer l'opération, le vice-Premier ministre, Firmin Ayessa, a déclaré que « l'audit se réalise conformément au mémorandum de coopération signé par le Congo et l'OMI ».

Pays membre de l'OMI depuis 1964, le Congo a ratifié la quasi-totalité des conventions maritimes internationales. L'on peut citer pêle-mêle les conventions internationales pour la sauvegarde de la vie humaine en mer ; pour la prévention de la pollution par les navires ; sur le jaugeage des navires et sur les normes de formation des gens de mer, de délivrance des brevets et de veille.

En janvier 2008, le pays a ratifié la convention des Nations unies sur le droit de la mer. Avec une façade maritime d'environ 170 km, le Congo possède un port maritime en eau profonde, classé parmi les plus importants dans le golfe de Guinée.

Congo-Brazzaville

Coopération - Les Etats-Unis offrent 21 millions FCFA pour le financement des projets de sept ONG congolaises

L'Association congolaise pour le développement agricole (Agridev), l'association Idées et Rêves pour… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.