Tunisie: ARP - L'attentat chamboule l'agenda

Photo: La Presse
Militaires tunisiens
30 Octobre 2018

"Lorsque Ons Hattab écrit, à peine quelques minutes après l'attentat, qu'il s'agit d'une réaction à l'appel de Nida à un gouvernement sans Ennahdha, je trouve que c'est irresponsable. On ne peut, en aucun cas, justifier un acte terroriste". La députée de Nida Tounès Ons Hattab avait effectivement fait allusion dans un post sur sa page facebook, au fait que l'attentat était une "réaction attendue après les déclarations de Nida Tounès à propos d'un gouvernement sans le mouvement Ennahdha".

Contacté par téléphone, Abdellatif Mekki, l'un des dirigeants du parti Ennahdha, a appelé la députée à "saisir la justice" si elle est certaine de ce qu'elle avance et si elle estime qu'il existe une relation de cause à effet entre le communiqué de Nida Tounès et l'attentat perpétré.

"Ce sont des propos irresponsables et sans preuves et j'appelle la justice à la convoquer pour en savoir plus. Ces gens ont dépassé toutes les limites morales dans la gestion de la chose publique", a-t-il dit.

Par ailleurs, Abdellatif Mekki, comme l'ensemble de la classe politique, a condamné un "acte lâche". "Cet attentat ne doit pas nous faire oublier toutes les victoires que nous avons remportées contre le terrorisme, estime Abdellatif Mekki. Les terroristes sont en train de faire des tentatives désespérées pour déstabiliser le pays".

L'attentat a coïncidé avec un rassemblement de protestation contre la libération des douaniers impliqués dans l'affaire de la mort du jeune Aymen à Sidi Hassine. Marouen Felfel a appelé à éviter ce genre d'attroupement et de faire confiance à la justice. "Je crois que le discours anti-forces de l'ordre contribue à instaurer un climat d'insécurité et donne de l'assurance aux terroristes dont l'idéologie est basée sur le « takfir » des forces armées", a-t-il déclaré.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.