Afrique: Le lieu le plus pollué au monde est en Afrique du Sud, selon Greenpeace

Photo: CC/Pixabay/sharonang
La ville du Cap, en Afrique du Sud.

Une enquête de Greenpeace dévoile les 50 régions de la planète les plus polluées au dioxyde d'azote. Parmi elles, une se trouve en Angola, trois en République démocratique du Congo et une en Afrique du Sud, dans la région du Mpumalanga, à une centaine de kilomètres de Johannesburg. Elle est même considérée comme le « pire point chaud du monde » selon l'ONG de défense de l'environnement. Une pollution record due à la puissante industrie du charbon dans la nation arc-en-ciel.

Douze centrales à charbon dans un périmètre d'environ 200 kilomètres. C'est ce qui vaut au Mpumalanga l'étiquette de région la plus polluée au monde. Le cœur de l'industrie sud-africaine du charbon se trouve dans cette zone, à une heure et demie de route de Johannesburg seulement.

Des taux anormalement hauts de dioxyde d'azote y ont été découverts par Greenpeace. C'est le « pire point chaud de la planète » s'alarme l'ONG.

Les usines à charbon y sont vieilles, vétustes et ne respectent pas les normes environnementales. Le géant sud-africain de l'électricité Eskom est surendetté et ne peut donc pas mettre aux normes ses usines. Les mises aux normes sont sans cesse repoussées depuis cinq ans.

« Le charbon tue », insiste Greenpeace qui déplore qu'un tiers des fumées dégagées par les usines survolent ensuite les deux mégapoles voisines, Johannesburg et Pretoria.

2 200 personnes seraient même décédées prématurément à cause de l'intense extraction et combustion du charbon, dont l'Afrique du Sud est le septième producteur mondial, et surtout qui l'utilise à près de 90% pour produire son électricité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.