Afrique: L'Allemagne promet d'investir un milliard d'euros en Afrique

Tournée africaine d'Angela Merkel - Etape éthiopienne
30 Octobre 2018

Lors de la conférence "Compact with Africa" qui s'est déroulée mardi à Berlin, la chancelière allemande Angela Merkel a annoncé la création d'un fonds doté d'un milliard d'euros.

Ce fonds est destiné à soutenir les investisseurs dans les pays africains qui ont adhéré à l'initiative Compact with Africa, destinée à promouvoir l'investissement privé en Afrique. La chancelière allemande Angela Merkel a réservé l'annonce à la fin des interventions des chefs d'Etats et de gouvernements ainsi que des entrepreneurs présents dans la salle.

"Nous créons ce fonds pour les petites et moyennes entreprises et pour les investisseurs européens et africains, dont la valeur s'élève jusqu'à un milliard d'euros couvrant l'actuelle législature (d'ici à 2021)", a affirmé la chancelière allemande.

Un milliard d'euros qui devraient se traduire par des soutiens de diverses formes, autant aux investisseurs locaux qu'allemands.

Cela devrait aussi donner un coup d'accélérateur à l'initiative Compact with Africa dont la création remonte à l'année dernière et qui était en attente de réalisations concrètes.

"Depuis sa création en 2017, nous avons noté des progrès dans l'exécution de l'initiative Compact with Africa. Nous avons maintenant un répertoire de projets solides dotés de milliards de dollars et cela illustre l'efficacité de ce partenariat", s'est félicité Cyril Ramaphosa, président de l'Afrique du Sud, qui copréside avec l'Allemagne le projet Compact with Africa.

Déjà, divers projets pilotes d'une valeur globale de 500 millions d'euros sont annoncés dans les domaines de l'énergie solaire et la santé au Togo, au Sénégal ou en Côte d'Ivoire.

Les présidents africains se réjouissent de la coopération

"Je suis très fier de signer avec une entreprise prestigieuse comme Siemens. Cet investissement viendra renforcer le bilan énergétique au Togo", a indiqué le président togolais Faure Gnassingbe.

Quant au chef d'Etat guinéen, il a rappelé qu'il y a trois ans, la Guinée, le Liberia et la Sierra Léone ont connu un "malheur avec Ebola". "Donc nous sommes très heureux que l'Allemagne nous accompagne afin d'améliorer notre système de santé, ce qui va nous permettre de prévenir les maladies en ayant un laboratoire qui peut faire des analyses", a affirmé le président Alpha Condé.

"Je suis heureux d'annoncer qu'une centrale solaire de 37,5 mégawatts est en cours de réalisation", a dit de son côté le président ivoirien Alassane Ouattara.

Le président sénégalais Macky Sall plaide pour sa part pour un transfert de compétences dans le cadre du partenariat entre l'Allemagne et l'Afrique.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.