30 Octobre 2018

Tchad: Le rappeur tchadien N2A libéré après une courte interpellation

L'artiste musicien avait été arrêté lundi à la suite d'une perquisition conduite à son domicile juste avant le concert de lancement de son nouvel album. Les autorités lui reprochent d'inciter la population à la haine.

Selon les autorités, à travers un des titres de son album intitulé "popoulasson gay kor", qui signifie en arabe local "la population pleure", et ses T-Shirts sur lesquels sont écrits le même message, l'artiste N2A incite la population à la haine.

La nouvelle de son arrestation a suscité la colère de ses collègues artistes qui se sont rendus mardi matin au palais de justice de N'Djamena.

Mais après une audition qui n'a duré que dix minutes, le procureur de la République a décidé de classer le dossier sans suite et de relâcher l'artiste pour infraction non constituée.

Le rappeur salue ses soutiens

"Je suis ému par du soutien de mes frères artistes, journalistes, toute la population tchadienne, mes frères de la diaspora, les activistes. Je suis libre de mes mouvements pour pousser la voix de cette population qui souffre mais qui passe inaperçue aux yeux de nos dirigeants. Je pense que c'est maintenant que le combat va se lancer", a promis Alfred Nguéyta, alias N2A.

Pour l'artiste Guy Sultan, un des pionniers du rap tchadien, c'est une situation inadmissible.

"C'est une impression de colère par ce que nous contribuons au bien-être de la population et nous éveillons la conscience de la population et en même temps, nous aidons ceux qui nous dirigent à faire attention à certaines dérives venant de leur part. A ce titre nous ne sommes pas les ennemis de la République, nous sommes plutôt les acteurs du développement de la République. Et il faut qu'on respecte notre travail, qu'on respecte notre métier", a-t-il indiqué.

Incompréhension de sa défense

L'avocat de l'artiste, maître Francis Loukouldé, dit ne pas comprendre également le mobile de l'arrestation de son client qui n'a fait que dire la vérité.

"Ce que nous déplorons, c'est que c'est un single qui a été lancé il y a plus d'une année. Les T-shirts qui ont accompagné la promotion du single ont été portés par plus d'un Tchadien et c'est un single à travers lequel l'artiste ne fait que dénoncer les maux qui caractérisent actuellement notre société. Et quand il dit à travers cette chanson que la population est en train de se plaindre, c'est justement ces fonctionnaires qui ont vu leur salaire coups, c'est aussi ces familles qui sont sans soins, sans électricité, sans gaz. L'artiste ne fait que dénoncer toutes ces dérives du gouvernement et demande simplement un changement. Mais malheureusement les gens ont très mal interprété", regrette-t-il.

Malgré le classement sans suite de cette affaire, l'artiste N2A a quitté le Palais de justice sans ses CD et T-shirts saisis par les enquêteurs de la police judiciaire lors de la perquisition à son domicile. Toutefois, il maintient le concert de lancement de son album prévu ce 31 octobre.

Tchad

Le pouvoir tchadien reporte les législatives, faute d'argent

Le gouvernement tchadien a annoncé le report des élections législatives au mois de mai 2019 alors… Plus »

Copyright © 2018 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.