30 Octobre 2018

Congo-Brazzaville: Economie nationale - La croissance économique projetée à 3,1% en 2019

L'estimation a été annoncée par le ministre des Finances et du budget, Calixte Nganongo, le 29 octobre à Brazzaville, lors de la présentation du projet de budget de l'Etat exercice 2019 au Sénat.

Calixte Nganongo a indiqué qu'au regard des perspectives de la production pétrolière et de la remontée des cours du baril de pétrole, la croissance économique du Congo se consoliderait à 3,1% en 2019. Ce résultat, a-t-il renchéri, se justifierait aussi par la sortie du secteur hors pétrole de son état de récession en 2019, avec une croissance qui s'établirait à 1,6% contre 4,7% une année plus tôt.

L'inflation, quant à elle, serait contenue en-deçà du seuil régional, c'est-à-dire à 2,3% comme au cours des deux précédentes années. La situation du secteur monétaire serait caractérisée par un net repli des avoirs extérieurs et une légère augmentation des crédits à l'économie et de la masse monétaire.

Les comptes extérieurs, toujours selon le ministre des Finances et du budget, connaîtraient une diminution sensible du déficit du compte courant, conséquence de l'amélioration du solde de la balance commerciale qui serait tirée principalement par les exportations de pétrole.

Toutefois, a indiqué Calixte Nganongo, les risques inhérents à la volatilité des cours pétroliers et ceux entourant les perspectives économiques mondiales, notamment l'aggravation des tensions et des conflits commerciaux ainsi que les problèmes géopolitiques devraient appeler à plus de prudence dans la conduite de la politique économique nationale.

Congo-Brazzaville

Malgré les progrès réalisés, toujours pas d'aide du FMI

Une délégation du Fonds monétaire international est repartie de Brazzaville sans annoncer d'accord… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.