31 Octobre 2018

Afrique: Lutte contre la discrimination de la femme infertile - La Fondation Merck engage neuf premieres dames africaines

La 5ème édition de « Merck Africa Asia Lumanary » s'est ouverte à Dakar hier, mardi 30 octobre, en présence de neuf Premières dames de l'Afrique et du Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne qui a présidé la cérémonie d'ouverture. Une occasion saisie par les acteurs de la santé pour porter le plaidoyer contre la discrimination de la femme infertile ou souffrante de pathologie chronique.

Hier, mardi 30 octobre, la fondation Merck a célébré la 5ème édition de « Merck africa Sasia Lumnary » à Dakar.

En présence du Premier ministre du Sénégal et de neuf Premières dames de l'Afrique, les acteurs se sont engagés à s'impliquer davantage sur les questions qui touchent les femmes et à lutter contre la stigmatisation dont elles sont victimes, en cas d'infertilité.

Selon le Premier ministre Dionne, la présence des Premières dames à Dakar, témoignent de leur engagement dans la recherche de solutions aux questions de santé qui affectent les populations africaines et asiatiques, en particulier dans la lutte contre la mortalité maternelle néonatale et infantile.

« Nous avons ici l'opportunité d'engager une profonde réflexion sur les questions liées au renforcement des capacités, en matière de soins de santé et à la mise en place d'une plateforme d'experts pour les soins du diabète, de l'hypertension, du cancer et de l'infertilité », a-t-il fait remarquer.

Et de poursuivre : « ces questions demeurent des priorités et des défis de nos Etats dans un contexte de mise en œuvre des politiques pour l'atteinte des objectifs de développement durable, les Odd, qui ambitionnent d'éradiquer la pauvreté, la discrimination, les décès évitables entre autres ».

Pour le Premier ministre, en prenant à bras-le-corps cette question, dans son impact sur la qualité de vie des personnes concernées, la fondation Merck mène un combat de haute portée sociale dont la finalité est de faire recouvrer à la femme son autonomie, son épanouissement et l'exercice de son plein droit en matière de santé.

Pour la Première dame du Sénégal, Marième Faye Sall, « l'engagement de la Fondation Merck dans le domaine de la santé est une grande marque d'humanité parce que la santé est le premier des trésors de l'homme ».

Le thème principal de cette conférence a trait aux maladies telles que l'hypertension, le diabète et l'infertilité. De ce fait, Mme Sall a déclaré : « faute d'accès aux soins, ces maladies sont présentées comme une tragédie et un désarroi pour les familles qui sont dépourvues de moyens.

Face à ces maladies chroniques qualifiées de tueurs de tous les temps, nous devons rester mobilisés à travers des actions de plaidoyer, de prévention et de traitement ».

Sénégal

La Fondation BOA va équiper les régions pour le dépistage du cancer du col de l'utérus

La Fondation BOA-SENEGAL va davantage équiper les centres de santé qui sont dans les régions. Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.