Congo-Brazzaville: Conseil départemental et municipal de Brazzaville - Le budget supplémentaire 2018 chiffré à plus de vingt-six milliards FCFA

Les élus locaux ont adopté, le 31 octobre à l'hôtel de ville, cinq délibérations au terme des travaux de leur deuxième session dont le budget supplémentaire de la commune, exercice en cours.

En recettes et en dépenses, le budget approuvé se chiffre à la somme de 26 350 285 232 FCA contre 29 393 431 385 F CFA dans le budget initial, soit une diminution de 3 432 146 153 F CFA.

Les conseillers municipaux ont également approuvé le règlement du budget de la commune de Brazzaville pour l'an 2017 et les taux de location des bureaux, salles de réunion, restaurants, salles d'eau ainsi que les aires de stockage inclus dans l'immeuble dit Tours jumelles. Pour améliorer les recettes municipales, les élus locaux avaient fixé, au terme de l'assemblée locale, les taux de location des nouvelles salles d'exposition de la morgue municipale. Par la suite, ils ont ratifié l'accord de partenariat entre la commune de Brazzaville et la mutuelle de santé Terre des rois.

En outre, les conseillers municipaux ont désapprouvé la sixième affaire relative à la débaptisation en place Youri Alexeïevitch Gagarine de l'espace dit « Centre culturel russe », situé sur l'avenue Amilcar-Cabral, au centre-ville. Ils ont conseillé au bureau exécutif du conseil municipal de Brazzaville la mise en place d'une commission spéciale, chargée de l'inventaire du patrimoine de la commune et de la revisitation des contrats avec les tiers.

Les conseillé ont aussi recommandé à leur tutelle d'engager les négociations avec le Trésor public, la Société énergie électrique du Congo (ex-Sne), l'ex-Société nationale de distribution d'eau, Sexco, les hôtels, le bureau du conseiller économique auprès de l'ambassade de la République populaire de Chine au Congo, les sociétés de téléphonies mobiles sur les créances et les taxes à payer à la commune.

Au bureau exécutif, les élus locaux ont exhorté d'entreprendre les démarches auprès de l'Etat pour récupérer les différentes taxes transférées, notamment celles liées aux hydrocarbures, boissons alcoolisées ainsi que les taxes aéroportuaires et portuaires. Pour apaiser le climat social, les conseillers ont demandé au bureau exécutif de s'efforcer à payer les pensions des retraités et les salaires des agents municipaux afin d'éponger les arriérés.

Signalons que le conseil départemental et municipal règle, par voie de délibérations, les affaires départementales, conformément à la loi. Il émet des avis dans les domaines concernant les plans et les programmes d'investissement, les schémas directeurs d'aménagement ainsi que la création et la délimitation d'agglomérations nouvelles prévues par le plan de développement économique et social, tout comme la modification des limites des districts, des communautés urbaines et des communautés rurales.

Le conseil départemental et municipal peut émettre des vœux et donner des avis sur des affaires à caractère national. Il est consulté pour donner son avis sur les études d'aménagement et de développement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.