Cote d'Ivoire: Nutrition - Un groupe industriel lance un nouveau produit pour nourrisson

31 Octobre 2018

L'alimentation particulièrement celle du nourrisson est le leitmotiv que s'est assigné le groupe agro-alimentaire Nestlé.

Ce géant industriel a lancé le mardi 30 octobre 2018, à l'Espace Latrille Event, Cocody II-Plateaux, un nouveau produit dénommé «cerelac biscuity». Ce produit regorge de plusieurs nutriments de qualité. Il contient plus de Fer soit 3,75 mg et vient agrandir la famille des cerelac pour les bébés de 6 mois. Il est faiblement sucré et permet au bébé d'éviter l'anémie.

A cette présentation où a été convié le personnel de santé, deux communications ont été faites. La première portant sur le thème: « Alimentation complémentaire: une opportunité pour prévenir la malnutrition » a été présentée par le Pr Evelyne Akaffou, chef de service de la pédiatrie de l'hôpital Mère-enfant de Bingerville.

Elle a indiqué qu'un aliment complémentaire, est celui donné à l'enfant en plus du lait (maternel ou de substitution). Pr Evelyne Akaffou a donné quelques conseils, à savoir que dès la naissance et jusqu'à l'âge de 6 mois, l'enfant doit être nourri exclusivement au lait maternel.

« Après 6 mois, le lait devient insuffisant. Donc il faut diversifier progressivement l'alimentation du bébé. Il s'agit d'apporter à ce dernier une alimentation adaptée et adéquate, essentielle pour sa croissance », a-t-elle souligné. « C'est une opportunité pour changer le style de vie et sécuriser la santé de l'enfant», a-t-elle ajouté.

Pour elle, lorsqu'un enfant est bien nourri, il a un meilleur développement.

Le deuxième intervenant, le Dr Sabine Yéo, nutritionniste à Nestlé, a déclaré que le taux d'anémie chez l'enfant en âge préscolaire en Côte d'Ivoire est de 70%. L'anémie est le manque de fer dans l'organisme. Selon elle, ce nouveau produit vient répondre à ce problème puisque la quantité de fer a été augmentée. Il est riche en zinc, digeste, etc.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.