1 Novembre 2018

Cameroun: France - Cameroun - Diaspora - L'artiste K-Tino, première victimes de la Brigarde Anti Sardinards

Le concert très attendu sur la place parisienne de l'artiste camerounaise K-Tino initialement programmé le 31 octobre à Paris ne s'est plus tenu comme prévu. Des activistes camerounais ayant empêché cet évènement culturel.

Partis de Bruxelles, Londres, Milan, etc. afin de se joindre à leurs membres de Paris, ces activistes regroupés au sein de la Brigade anti-sardinards ont bravé le climat glacial pour envahir le lieu qui devrait abriter cette soirée.

Arrivés sur lieux, tous gonflés à bloc, ces membres de la « Brigade anti-Sardinard », a finalement eu raison de la chanteuse du Bitkusi camerounaise K-tino, alors quelques heures avant, celle qui se fait appeler la femme du peuple avait juré comme dans une des Eglises réveillées dont elle affole, qu'elle sera sur scène dans la soirée, n'en déplaisent à ces "opposants" qui vivent en Europe avait-elle écrit sur les réseaux sociaux.

Pour s'assurer que K-Tino n'était pas dans les environs, plusieurs d'entre les membres de la « Brigade anti-Sardinard » sont restés en éveil devant le restaurant qui devrait abriter le concert de K-Tino jusqu'à 6h du matin.

Il faut souligner que tous les artistes ayant soutenu publiquement le candidat du parti au pouvoir(RDPC) pendant la campagne électorale sont la cible de la brigade anti-Sardinards.

Plusieurs autres artistes sont concernés par cette menace Papillon, Coco Argentée, Roméo Dicka, Grace Decca,etc.

Cameroun

Egypte-Tunisie, leadership en jeu

C'est un classique du football africain. L'Egypte, sept fois sacrée en 23 participations, et la Tunisie,… Plus »

Copyright © 2018 Camer.be. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.