1 Novembre 2018

Sénégal: Pêche artisanale - La gouvernance plombée par le déficit de participation des acteurs

Dakar — La gouvernance de la pêche artisanale est limitée par un déficit d'harmonisation et une insuffisance de la participation des professionnels aux politiques publiques, même si des instruments régionaux et internationaux encouragent une meilleure implication de ces acteurs dans les prises de décision.

Ce constat a été dressé jeudi par Lucie Tétégan, présidente de l'Association ouest-africaine pour le développement de la pêche artisanale (ADEPA).

"La pêche artisanale éprouve de réelles difficultés à jouer pleinement ses fonctions sociales, économiques et environnementales", a-t-elle insisté.

Elle intervenait à Dakar, à l'occasion de la clôture de l'atelier sous régional du Projet de gouvernance des organisations professionnelles de pêche artisanale (Gouv-OPPA) : capitalisation et perspectives.

Elle a aussi évoqué à cette occasion la raréfaction des ressources marines et côtières, la surcapacité des pêcheries, la pêche illicite, les changements climatiques.

"Ce projet a soutenu la bonne gouvernance des pêches à travers le renforcement des compétences et politiques des organisations professionnelles du secteur ainsi que leur autonomisation en vue d'améliorer leurs capacités d'influence sur les politiques publiques de pêche", a indiqué la présidente de l'ADEPA.

Parmi les réalisations du projet, figurent le renforcement des compétences de 45 leaders pêcheurs, maréyeurs et transformatrices de produits de la pêche artisanale, l'appui à la cogestion des ressources marines et côtières.

"Nous inscrivons notre action dans le changement des comportements et la transformation des institutions, dans une perspective de changement social et politique", a-t-elle expliqué.

De ce point de vue, a t-elle ajouté, "nous accordons une importance capitale au renforcement des capacités politiques des acteurs, en vue d'une participation active et consciente aux politiques publiques des pêches".

Ce projet triennal (2015-2018), connu sous le nom de Gouv-OPPA, s'achèvera en fin novembre 2018. Il avait pris le relais de celui axé sur la formation de leaders sociaux de la pêche artisanale, lequel a consolidé et développé de façon significative les résultats et les dynamiques, a indiqué Lucie Tétégan.

Les sept pays concernés par ce projets sont le Cap-Vert, la Gambie, la Guinée Bissau, la Guinée, la Mauritanie, le Sénégal et la Sierra Léone.

Sénégal

Eliminatoires CAN 2019 - Une grande vague d'équipes qualifiées est attendue

La 5ème et avant dernière journée des éliminatoires pour la Coupe d'Afrique des nations 2019… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.