2 Novembre 2018

Gabon: Le PDG ragaillardi et renouvelé après sa victoire aux législatives

A l'issue du second tour des législatives au Gabon, le Parti démocratique gabonais (PDG) d'Ali Bongo obtient une majorité écrasante à l'Assemblée nationale. Sur 143 sièges, l'opposition n'en a obtenu que 17. Or, il y a deux ans, en 2016, le parti au pouvoir était sorti particulièrement affaibli de la présidentielle très contestée.

L'ancien président de l'Assemblée, Guy Nzouba Ndama, et l'ancien ministre Alexandre Barro Chambrier, avaient claqué la porte du parti et rejoint Jean Ping. Aujourd'hui, c'est un tout autre tableau qui se dessine.

A l'issue de ces élections législatives, l'opposition dénonce certes des fraudes, la participation est particulièrement faible, mais pour Ike Ngouoni, le porte-parole de la présidence, l'essentiel est ailleurs : ces élections ont le mérite de clore définitivement le débat sur la légitimité du chef de l'Etat.

Le très influent Maixent Accrombessi, victime d'un accident vasculaire cérébral, est à présent remplacé par Brice Lacruche Alihanga au poste de directeur de cabinet. Ali Bongo a changé la direction de son parti. Et lors des investitures pour les législatives, il a écarté certains barons qui étaient en place depuis Omar Bongo et qui ne lui étaient peut-être pas dévoués à 100%, pour placer plus de jeunes et des femmes. « Il faut plutôt voir ces changements comme un renouvellement nécessaire », explique-t-on à la présidence.

La nouvelle Assemblée nationale sera en tout cas fidèle au chef de l'Etat. Le PDG fait également une razzia sur les municipalités, lui assurant un Sénat aux ordres en 2020.

« Face à lui, l'opposition est affaiblie et divisée », se réjouit une source du pouvoir. « Ali Bongo a certes réussi son coup mais c'est en apparence seulement. » « L'abstention très forte montre bien qu'il n'y a aucune adhésion », estime pour sa part l'opposant Guy Nzouba Ndama, qui se déclare plutôt préoccupé en ce moment par l'état de santé du chef de l'Etat.

Gabon

Le vice-président chargé des dossiers urgents en l'absence d'Ali Bongo

Trois semaines après l'hospitalisation du président Ali Bongo en Arabie saoudite, le Premier ministre… Plus »

Copyright © 2018 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.