Soudan: Samouh examine l'avancement des mesures visant à réduire la MINUAD

Al-Fasher — Le gouverneur de l'état fédéré du Nord-Darfour, Mohamed Samouh s'est informé sur la mise en œuvre des mesures en cours visant à réduire la MINUAD conformément à l'accord entre le gouvernement, les Nations Unies et l'Union africaine, stipulant de réduire les forces de l'ONU et de transférer ses fonctions pour soutenir la phase de stabilité que témoigne Darfour.

C'était lors de sa rencontre jeudi à son bureau avec la cheftaine adjointe de la mission conjointe des Nations Unies et de l'Union africaine travaillant au Darfour (MINUAD).

M.Samouh a appelé la MINUAD à faire pression sur Abdul Wahid Mohammed Nur pour qu'il rejoigne le processus de la paix et la stabilité au Darfour.

La cheftaine adjointe de la MINUAD à la MINUAD a expliqué que toutes les ressources et ressources de la mission seraient utilisées pour soutenir la stabilité, la reconstruction et la consolidation de la paix, en coordination et coopération avec les agences des Nations Unies, dans le but de soutenir la stabilité, la reconstruction et la consolidation de la paix.

Le plan de réduction de la mission MINUAD a décidé de limiter les activités à 13 sites à Jebel Marra, de réduire le siège de la MINUAD à El Fashir et de le déplacer à Zalingé à l'état fédéré du centre du Darfour, de fermer tous les autres sites et camps situés en dehors de la nouvelle zone d'opérations de Jebel Marra.

Le plan prévoyait également la réduction des effectifs militaires de 8 358 à 4 050 militaires et la réduction du nombre d'officiers de police de 2 500 à 1870.

La MINUAD est déployée au Darfour depuis le début de 2008, avec à l'époque plus de 20 000 soldats et un budget annuel de 1,4 milliard de dollars.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.