2 Novembre 2018

Cote d'Ivoire: Festival du film chinois à Abidjan - Quatre films à l'honneur au Majestic Ivoire du 2 au 4 novembre

Le ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman a donné le clap de départ de la première édition du Festival du film chinois en Côte d'Ivoire, ce vendredi 2 novembre 2018, au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire.

A l'affiche, dans le cadre de ce festival, quatre films seront projetés au Majestic Ivoire. Il s'agit de « Sur la route de l'amour : le livre du succès », « Maitre de mémoire », « Au revoir Monsieur le Looseur » et la « Chasse au monstre ».

Ces quatre films, a indiqué l'ambassadeur de la République populaire de Chine en Côte d'Ivoire, S.E.M Tang Weibin présentent la vie des chinois ordinaires, le développement de la société chinoise, ainsi que les vertus traditionnels de l'empire du Milieu.

D'ailleurs, le public a pu apprécier « Sur la route de l'amour : le livre du succès » qui a été projeté à l'ouverture du festival. Ce film d'une excellente qualité sur le plan technique qu'au niveau du scénario raconte l'histoire de Jiao Ye interprété par Tang Wei, une hôtesse de Casino à Macao et Daniel Luo interprété par Wu Xiubo.

Les lumières et décors sont chaleureux et les acteurs excellents. Ce film raconte une histoire remplie d'émotion. A dire vrai, c'est le jeu des acteurs a fait dire au public qu'il s'agit d'un film d'une grande qualité.

Ce film, faut-il le noter, est une adaptation du livre « 84 Charing Cross Road » qui raconte l'histoire de l'écrivaine new-yorkaise Helene Hanff. Malgré le coup de foudre entre les deux acteurs principaux, qui s'estiment mutuellement, ils n'ont pas l'occasion de se rencontrer. Ce film tourné dans la stricte tradition hollywoodien montre à bien des égards l'essor de l'industrie cinématographique chinoise.

« Aujourd'hui la Chine est devenu le troisième producteur de films et le deuxième plus grand marché de cinéma du monde », a relevé le diplomate chinois. Poursuivant, il a affirmé qu'en 2017, son pays a produit 970 films dont 376 ont été projetés dans des salles de cinéma. Et d'ajouter que les ventes de billets de film ont atteint environ 5 millions de dollars américains.

Toute chose qui a fait dire au ministre Maurice Bandaman que la Côte d'Ivoire apprécié le dynamisme de la culture chinoise en général et particulière à travers son industrie cinématographique. « Nous espérons tirer un grand profit de l'expérience chinoise à travers ce festival », a soutenu M. Bandaman.\

Et d'ajouter : « Les films qui seront diffusés durant ce festival, seront une belle opportunité pour nos réalisateurs, scénaristes et autres techniciens d'apprécier la scénographie chinoise, pour mieux élaborer les films qu'ils préparent. »

Cote d'Ivoire

Les 35 jeunes personnalités qui font bouger l'espace francophone célébrés à Abidjan

Un diner-gala récompensant les lauréats des Prix Jeunesse 3535 s'est tenu à l'hôtel Ivotel… Plus »

Copyright © 2018 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.