2 Novembre 2018

Egypte: Au moins 7 morts dans une attaque contre un bus de coptes à al-Minya

Photo: RFI
Des soldats de l'armée égyptienne patrouillent dans Le Caire après les attentats qui ont frappé des églises coptes, le 10 avril.

Au moins sept coptes ont été tués et de nombreux autres blessés dans un attentat contre un bus dans la province d'al-Minya en Moyenne-Egypte (à quelque 300 km au sud du Caire). Les fidèles coptes se rendaient en pèlerinage au monastère d'Anba Samuel dans le désert à l'ouest de Al-Minya lorsque des hommes armés ont ouvert le feu sur le bus.

C'est sur la route menant au monastère d'Anba Samuel que le bus des pèlerins a été attaqué. C'est une route qui devrait être sécurisée puisqu'un bus de pèlerins se rendant au même monastère y avait été attaqué en mai 2017, faisant 29 morts.

Près d'un tiers des habitants de la province de al-Minya sont coptes, ce qui en fait la province numéro un en pourcentage de chrétiens en Égypte.

Les chrétiens sont régulièrement agressés par des islamistes pour des questions de lieux de cultes : l'obtention d'un permis de construction d'église étant très compliquée en Égypte, les coptes transforment des maisons en lieux de culte informel.

Une transformation qui provoque la colère des islamistes. Des dizaines de maisons ont été ainsi incendiées dans la province d'Al-Minya, des agressions qui sont pratiquement impunies.

Pour acheter la paix sociale, le gouvernement égyptien conclut des réconciliations forcées entre les deux parties.

En savoir plus

L'Algérie condamne avec "force" l'attaque perpétrée à Al-Minya en Egypte (MAE)

L'Algérie a condamné, vendredi, avec "force" l'attaque perpétrée contre un bus transportant… Plus »

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.