Soudan: Le ministre du Cabinet renouvelle le soutien de l'Etat au Yémen

Khartoum — La ministre d'Etat au Conseil des ministres Mme.Um Salama Mohammed Ismail a témoigne vendredi au Conseil de l'amitié populaire mondiale la cérémonie de remise des diplômes de 200 réfugiés dans le cadre du projet d'amélioration des moyens de subsistance des réfugiés du Yémen à Khartoum.

Dans son discours à cette occasion, la ministre a salué les relations bilatérales tout en soulignant le soutien soudanais réfugiés yéménites via diverses institutions étatiques liées au travail humanitaire jusqu'à la fin de la guerre au Yémen frère.

Um Salama a apprécié les efforts des femmes soudanaises et leur contribution au succès de ces programmes et elle indique que les produits fabriqués par les diplômés yéménites devraient trouver leur chemin vers le marché pour soutenir la production et la productivité.

Pour sa part, l'ambassadeur du Yémen à Khartoum M. Omar Abdullah Al-Madawi a remercié le gouvernement soudanais, ses dirigeants sages et son peuple généreux, qui ont offert à leurs frères yéménites toutes les facilités nécessaires demandant de poursuivre ces efforts-là et le soutien, afin d'accroître les chances de tous les frères yéménites de parvenir à l'autosuffisance et la sécurité de subsistance.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.