3 Novembre 2018

Ile Maurice: Chagos - Pravind Jugnauth parle de «provocation» de la part des Anglais

Lors de la cérémonie de dépôt de gerbes commémorant la déportation des Chagossiens ce samedi 3 novembre au Quai C à Port-Louis, Pravind Jugnauth a encore une fois affirmé que ce peuple doit pouvoir retourner sur sa terre définitivement et non uniquement en tant que visiteurs. Le parterre d'invités était composé de plusieurs membres de la majorité, de Paul Bérenger et de Cassam Uteem.

«Kan monn tann Olivier Bancoult pe dir Britanik dir ki ban Chagossiens kapav ale Chagos zis pou visiter, mo apel sa enn provokasyon. Deza enn dimal, la pe pran enn kouto pe repiker» a fustigé le Premier ministre.

Dans son allocution, le chef du gouvernement a aussi rappelé que l'excision de l'archipel des Chagos du territoire Mauricien était illégale car les Nations Unies avaient adopté la résolution 2066, qui préserve l'intégrité des territoires lors de l'accession à l'indépendance en 1965. De ce fait, il affirme que la décolonisation de Maurice est toujours incomplète 50 ans après notre indépendance.

Pravind Jugnauth a profité de l'occasion pour remercier les pays qui ont soutenu la résolution de Maurice devant l'assemblée générale de l'ONU en 2017 et ceux qui ont pris position en faveur de Maurice devant la Cour Internationale de Justice en septembre dernier et ce, malgré les pressions et menaces qu'ils ont eues de la part des Etats-Unis et de l'Angleterre.

Pravind Jugnauth a aussi révélé que certains pays qui se sont abstenus ont exprimé leur solidarité avec Maurice et il les a remerciés. «Nou kompran pou ki rezon zot finn abstenir.»

Le père de Pravind Jugnauth a aussi pris la parole lors de la cérémonie. Pour lui, la déportation des Chagossiens est un crime contre l'humanité qui a été fait en violation des lois internationales «Mai mo konfian ki pou ena enn denoumen pozitif. Enkor enn fwa, mo pou fer listwar» a dit SAJ.

Olivier Bancoult, président du Chagossian Refugee Group (CRG), a eu une pensée spéciale pour ceux qui ont perdu la vie lors du voyage vers Maurice. Il a rappelé que deux Chagossiens ont été enterrés à Rodrigues, et a demandé à Pravind Jugnath de construire un monument à l'intention de ces deux personnes. Le président du CRG a aussi exprimé le souhait que le Chagossian Welfare Fund soit revu à la hausse.

Ile Maurice

RSF condamne un durcissement de la législation sur les contenus en ligne

Adoptés le 6 novembre dernier, des amendements à la loi sur l'information et les… Plus »

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.