4 Novembre 2018

Cote d'Ivoire: FPI - Soro et Bédié pour Sangaré contre Affi, Ahoussou, Kandia, Mabri et la justice...

À titre posthume, des acteurs politiques ivoiriens ont reconnu Sangaré Aboudramane comme le patron du Fpi, contrairement aux décisions de justice permettant à Affi NGuessan de revendiquer cette qualité jusqu'à présent.

Dans un communiqué le Président de l'Assemblée nationale , Guillaume Soro ne s'est contenté pas de noter les fonctions d'ancien ministre d'État de Sangaré pour exprimer ses condoléances.

Il a évoqué également sa qualité de Président par intérim du Front Populaire Ivoirien, prenant acte des différents congrès de Mama et de Mossou qui ont surtout désigné Président du parti , Laurent Gbagbo, et Sangaré Président par intérim.

Dans une adresse transmise aux médias ce soir, le porte parole du Président Bédié, Président du Pdci Rda, s'est affranchit également de toute précaution de langage , et a opté clairement pour le camp Sangaré au détriment de Pascal Affi NGuessan, pourtant invité en qualité de Président du Fpi au congrès extraordinaire du Pdci, le 15 octobre 2018 à Daoukro. Une invitation qui n'avait pas été du goût de Sangaré Aboudramane.

« Tôt ce matin, aux environs de 09 heures, Son Excellence Henri KONAN BEDIE, Président du PDCI-RDA, a été informé (... ) du décès brutal de Monsieur Aboudramane SANGARÉ , 1er vice Président du FPI », a écrit N'dri Narcisse, porte-parole du Pdci, alors qu'il y'a quelques jours, Jean Louis Billon appelait à une entente entre les deux tendances du Fpi, en précisant qu'il n'appartient pas au Pdci de trancher la question.

Du côté de la coalition au pouvoir, le ministre Mabri Toikeuse est resté prudent dans une publication sur Facebook. « J'exprime mes sincères condoléances et ma profonde sympathie à la famille du Prof. Aboudramane Sangaré, à ses proches ainsi qu'aux militants du FPI, frappés par cette tragique disparition.

Affectueusement !

#ATM », a-t-il écrit.

Le Rdr par la voix de sa secrétaire général, Kandia Kamara a évoqué et salué la mémoire l'ex Président d'institution et l'ex ministre d'État, sans prendre position dans la querelle, ou du moins en s'en tenant implicitement à la position admise par le pouvoir : c'est Affi le Président du parti, du Whats aux décisions de justice. Pareil pour le Président du sénat, Jeannot Ahoussou Kouadio qui a parlé du militant du Fpi. L'ex Premier ministre s'est gardé de prendre part à la crise interne dans le parti , et de contrarier les décisions de justice , en évoquant la qualité de 1er vice-président du Fpi, que revendiquait Sangaré Aboudramane, au nom d'un Laurent Gbagbo, Président du parti.

Selon la reconnaissance faite par eux , peut-on dire que Bédié et Soro admettent désormais au delà de Sangaré, que Laurent Gbagbo et Simone Gbagbo sont désormais leurs seuls interlocuteurs au Fpi, à l'exclusion de Pascal Affi N'Guessan, et en dehors d'une nouvelle décision de justice, mettant celui-ci hors jeu, après qu'il a été mis hors jeu par le terrain? Bédié et Soro, pourraient-ils dans la même veine, à défaut de boycotter Affi, lui conseiller la même position, ou bien plaider la cause de Laurent Gbagbo et Simone auprès de la justice et du gouvernement ?

De son côté, Affi résiste et ne renonce à rien. Il a publié une déclaration brève au nom du Fpi, malgré une autre déclaration signée par Assoa Adou, au nom de Laurent Gbagbo présenté comme Président du Fpi.

Par le passé, sur instigation et plainte de Affi, des cadres et dirigeants du Fpi, ont eu maille à partir avec la justice et la police pour usage de la qualité de dirigeants du Front populaire ivoirien. L'instance de la régulation de la presse ivoirienne, a sanctionné à plusieurs reprises des journaux pour avoir écrit que Laurent Gbagbo est le Président du Fpi, et Sangaré le 1er vice-Président , Président par intérim, sans oublier les autres dirigeants de la branche opposée à Affi N'Guessan.

La mort du jumeau de Laurent Gbagbo, n'a pas encore réussi à gommer les positions tranchées, que le défunt lui-même ( à qui néanmoins un hommage unanime est rendu, au delà de la confusion sur son titre et sur sa qualité exacts au Fpi ), avait instauré aussi bien au sein du Fpi, que dans la vie politique nationale.

Cote d'Ivoire

Les 35 jeunes personnalités qui font bouger l'espace francophone célébrés à Abidjan

Un diner-gala récompensant les lauréats des Prix Jeunesse 3535 s'est tenu à l'hôtel Ivotel… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Intelligent d'Abidjan. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.