4 Novembre 2018

Ile Maurice: Quand l'ancienne présidente confond Mo'zar et Mozart

Suite à l'article intitulé «Réduit Appeal Fund: de drôles de préférences» paru dans l'édition du samedi 2 novembre de l'express, Ameenah Gurib-Fakim a réagi sur sa page Facebook. Cependant, il semblerait que sa précision comporte quelques imprécisions...

«You may trod me in the very dirt, but still, like dust, I'll rise. - Maya Angelou» a écrit l'ancienne présidente. Cette citation accompagne une vidéo retraçant les dons que la State House avait faits à divers organisations oeuvrant pour des enfants défavorisés.

Un mail de donation à une organisation qui oeuvre pour la musique classique figure dans la vidéo, et est précédé d'une photo de quelques enfants à la State House en compagnie de la chanteuse Barbara Hendricks. La mention «Atelier Mozart» figure sur la photo.

Valérie Lemaire, directrice de l'Atelier Mo'zar, n'a pas tardé à réagir. «Si les personnes qui travaillent pour l'ex-présidente ne sont même pas capables de faire la différence entre Mozart et Mo'zar, c'est grave» écrit-elle, affirmant que cela induit le public en erreur. Cependant, la confusion entre les deux patronymes n'est toujours pas décelée, et Ameenah Gurib-Fakim rétorque «Comme l'a bien dit Shakespeare: What's in a name?»

Il a fallu que Valérie Lemaire précise une nouvelle fois que «la personne qui a fait le montage ne connaît pas Mo'zar.

Et cette personne se vautre dans le ridicule en affirmant que Mo'zar a reçu des fonds.» Et de poursuivre en expliquant que le don indiqué dans la vidéo est destiné à la formation lyrique, «rien à voir avec ce que fait Mo'zar.»

Ile Maurice

Vishal Shibchurn - «Il n'y a pas de gang du Sud, c'est une invention de la police...»

Vishal Shibchurn s'est constitué prisonnier hier matin, vendredi 16 novembre, au poste de police de Rose-Belle.… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.