5 Novembre 2018

Afrique: Développement - Tibor P. Nagy Jr estime que l'avenir appartient à l'Afrique

Tagged:

Le secrétaire d'État adjoint pour le Bureau des affaires africaines était en visite de travail en Afrique, pour approfondir et élargir les relations entre les États-Unis et le Togo, la Guinée, le Mali et le Nigeria.

Au cours de son périple, Tibor P.Nagy a rencontré les membres de gouvernement, le monde des affaires et la société civile pour les éclairer sur quatre thèmes.

Le premier a concerné la promotion de relations économiques et commerciales entre les États-Unis et l'Afrique. Ce thème vise à uniformiser les règles du jeu à travers les marchés africains pour les entreprises, notamment la primauté du droit, la transparence, le recours à des investisseurs et la lutte contre la corruption.

La mobilisation en faveur du potentiel de la jeunesse africaine en tant que force d'ingéniosité et de prospérité économiques a été le deuxième thème. Tibor P. Nagy a évoqué un « "tsunami" » démographique en préparation sur le continent africain entre maintenant et 2050, quand la population aura doublé, passant à plus de deux milliards d'habitants, avec un pourcentage de jeunes africains âgés de moins de 25 ans dépassant les 75% ». Des millions d'Africains, branchés et connectés via les réseaux sociaux, tout autant que leurs homologues du reste du monde, auront des aspirations élevées en matière d'emploi et de qualité de vie améliorée - en fait comme tous les jeunes à travers le monde, a-t-il rappelé.

En troisième lieu, il a évoqué l' avancée de la paix et la sécurité à travers des partenariats et des mécanismes régionaux. "Les défis transnationaux du terrorisme et de l'extrémisme dans le Sahel, le nord du Nigeria, la Somalie et maintenant l'Afrique centrale, ainsi que l'essor de Boko Haram, d'Aqmi, de Daech Afrique de l'ouest et d'Al-Shabab exigent de nouvelles approches régionales déterminées pour contrer ces groupes"', a-t-il souligné.

L'engagement "inébranlable" des États-Unis envers l'Afrique a constitué le dernier thème. Tibor P.Nagy a cité, entre autres, la lutte contre le sida, le "Power Africa", en passant par la loi Agoa, le « Feed the future », l'Initiative pour les jeunes leaders africains (Yali), pour augmenter la durée de vie, ouvrir les marchés aux exportateurs africains, la promotion de la démocratie et les droits de l'homme... Tibor P.Nagy s'est réjoui du fait que les dirigeants africains commencent à comprendre que créer des emplois intéressants et durables pour leurs jeunes est le défi le plus important auquel ils sont confrontés, a-t-il dit. Il s'est engagé à aider l'Afrique, en matière de développement et de renforcement des institutions démocratiques et de création d'un environnement d'affaires attirant des investissements du secteur privé.

Afrique

Les pays invités à voter des lois pour renforcer le pouvoir des femmes et des filles

Le renforcement du pouvoir des femmes et des filles passe par l’application des lois qui les protègent en… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.