5 Novembre 2018

Cameroun: «Le Cameroun doit refléter l'image d'un pays fair-play, endurant et hospitalier»

interview

Pr Ama Pierre, expert en physiologie des sports

Suite à l'engagement personnel du président de la République, Paul Biya, le Cameroun s'apprête à accueillir dans un peu plus de sept mois, la première Coupe d'Afrique des nations sous son nouveau format à 24 équipes. Quel est le sens à donner à un tel défi?

A travers l'organisation de la CAN Total 2019, le Cameroun envisage une triple confirmation relativement à son image. Premièrement, il y a celle d'un pays fair-play. Dans ce sens, il faut voir le respect des règles du jeu et des obligations fixées par l'arbitre qu'est la Confédération africaine de football (CAF). Deuxièmement, il y a celle d'un pays endurant. A l'image du sportif de haut niveau qui n'abdique pas devant les difficultés dans la quête de l'atteinte de ses objectifs. Cela se rapproche à l'assertion selon laquelle : impossible n'est pas camerounais. Troisièmement, il y a celle d'un pays hospitalier. N'est-il pas l'Afrique en miniature ? C'est l'occasion pour le monde entier de le constater.

Grâce à ce rendez-vous, le Cameroun va faire un bond sur le plan des infrastructures sportives. En votre qualité d'ancien Lion indomptable, comment appréciez-vous ce saut qualitatif et quantitatif?

Au niveau qualitatif, nous notons que les textes (décrets, arrêtés, décisions) pris dans le cadre de la CAN 2019 par les différentes hiérarchies sont mis en exécution. Au niveau quantitatif, bien que l'efficience des actions menées sur le terrain ait connu quelques retards, force est de constater que beaucoup est fait et continue de l'être pour que le pays soit doté des infrastructures de qualité. Une des conséquences de ce saut qualitatif et quantitatif est la pratique d'un football sur des aires de jeu acceptables.

Quels sont les autres leviers à actionner pour que le Cameroun accueille l'Afrique du football de la plus belle des manières ?

Parmi les leviers à actionner, nous avons la communication. Il faut communiquer et toujours communiquer avec pour objectif, l'appropriation par les populations de la CAN 2019. En son temps, la CRTV avait fait passer une émission baptisée « IMMERSION », produite par les Services du Premier ministre. Beaucoup d'informations y avaient été données sur la CAN 2016. Il faut qu'une « campagne virale » soit faite pour la CAN Total 2019. La vulgarisation de la CAN 2019 peut aussi passer dans nos villes par une publicité sur les bus et autobus, etc. Il ne faudrait pas négliger l'éducation civique des populations en général et en particulier, celle des chauffeurs de location auto et de taxis de ville. Nous savons qu'au niveau du marketing, la CAF verse au pays organisateur. 20% des retombées du sponsoring. A cet effet, le comité local d'organisation de la CAN 2019 pourrait chercher à associer plusieurs annonceurs camerounais quelles que soient leurs tailles (grandes, moyennes ou petites entreprises commerciales).

Comment le Cameroun pourrait-il optimiser la haute saison touristique qui coïncide avec la période la CAN Total 2019?

Sauf erreur de notre part, la Délégation générale à la Sûreté nationale (Dgsn), les différents ministères et celui du Tourisme en particulier sont à pied d'œuvre depuis fort longtemps et des stratégies seraient même déjà arrêtées. Nous leur faisons confiance.

Sur le plan purement sportif, que devrait être le plan directeur du staff technique pour permettre aux Lions indomptables de décrocher une sixième étoile continentale, à domicile?

Il y aurait lieu ici de présenter certains enjeux à l'encadrement technique de la sélection nationale fanion. Singulièrement sur un plan purement historique, il est question de l'édifier sur le comportement de nos clubs d'élite et des Lions indomptables quand il s'agit des nou velles compétitions organisées par la CAF. Nous sommes les vainqueurs de la majorité de ces dernières. Aux entraîneurs de le comprendre et de mettre tout en œuvre pour conserver le trophée.

En se projetant au lendemain de la CAN 2019, quels bénéfices entrevoyez-vous pour le Cameroun après ce rendez-vous ?

Parmi les bénéfices attendus, nous aurons entre autres, une télévision nationale performante en termes d'équipements techniques, de la production TV et de la connaissance des exigences de la CAF voire de la Fédération internationale de football association (Fifa) quant à la retransmission des événements sportifs de grande envergure. Ensuite, les petites moyennes et grandes sociétés commerciales auront fait de bonnes affaires : on parle de l'ère du sport-business. Je citerais également la cohésion nationale et l'amélioration de l'image du pays au niveau international.

Cameroun

Foot/CAN-2018 (2e J) - Les Algériennes jouent gros face aux Lionnes indomptables du Cameroun

- La sélection algérienne dames de football, battue par le pays hôte le Ghana (0-1) samedi en match… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.