5 Novembre 2018

Burkina Faso: Production d'électricité - Bientôt une centrale photovoltaïque à Ziga

Présent à l'Oslo dans le cadre de la conférence sur le mécanisme du financement mondial, le président du Faso a mis son séjour à profit pour visiter des entreprises qui pourraient accompagner le Burkina Faso dans son développement. C'est ainsi qu'il s'est rendu, le lundi 5 novembre 2018, dans les locaux du Group Scactec Solar et de Yara.

Premier à accueillir le chef de l'Etat et sa délégation, le Group Scactec Solar est une entreprise qui intervient dans le domaine de la production de l'énergie solaire. Au regard du déficit que connaît notre pays dans la production électrique et de l'engagement du président du Faso dans la promotion des énergies vertes, cette visite dans cette entreprise trouve toute son importance.

En outre, l'entreprise s'est déjà positionnée pour la construction d'une centrale photovoltaïque au Burkina Faso. Et à ce niveau, les choses semblent déjà avancées. En effet, le site devant accueillir cette centrale est déjà identifié dans la commune rurale de Ziga sur une superficie de 29 hectares.

A terme, ce champ voltaïque qui sera réalisé sous forme de Partenariat public-privé (PPP) aura une capacité de production de 17 mégawatts extensibles à 30 mégawatts.

Et selon les deux parties, il reste quelques détails à régler pour que cette centrale qui viendra augmenter l'offre en matière d'électricité voie le jour.

Toujours dans la recherche de solutions pour améliorer les conditions de vie de ses compatriotes, le président du Faso est allé explorer les possibilités de collaboration dans le domaine agricole avec l'entreprise de production d'engrais et de fertilisants, YARA.

Les responsables de cette entreprise détenue à 36,2% par le gouvernement norvégien, tout en saluant l'engagement du président Kaboré pour la transformation et la modernisation de l'agriculture, ont marqué leur volonté de soutenir le développement agricole au Burkina.

Liant les questions de nutrition à celles de la santé, objet de sa présence à Oslo, le chef de l'Etat burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré qui a salué la disponibilité de YARA, a promis « examiner avec intérêt les possibilités de coopération » avec la firme norvégienne.

Burkina Faso

Procès du putsch manqué au pays - Le rôle de la Côte d'Ivoire en question

Au Burkina Faso, le procès du coup d'Etat de septembre 2015 continue. Les autorités ivoiriennes ont-elles… Plus »

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.