6 Novembre 2018

Cameroun: Investiture du président élu - La valeur du serment

Photo: Premium Times
President Paul Biya.

Ce rituel marque l'entrée en fonction officielle du nouveau président en même temps qu'il consacre un engagement solennel à remplir ses obligations régaliennes.

Le président de la République, Paul Biya, nouvellement élu au terme de l'élection présidentielle du 07 octobre 2018, prête officiellement serment demain devant les membres du parlement, du Conseil constitutionnel et de la Cour suprême réunis en séance solennelle. C'est la substance du programme officiel publié par le Cabinet civil de la présidence de la République.

La cérémonie qui a pour cadre le Palais de l'Assemblée nationale marque ainsi l'entrée en fonction officielle du président de la République dont le mandat vient d'être renouvelé par une écrasante majorité du peuple camerounais. Ce rituel qui a pour ressorts la Constitution du 18 janvier 1996 et la loi du 19 avril 2012 portant Code électoral (modifiée et complétée par la loi du 21 décembre 2012) vise à garantir les devoirs du président de la République, chef de l'Etat ainsi que ses obligations régaliennes. Par le serment, le président fraichement élu promet d'être le gardien de la Constitution et proclame solennellement son engagement à la protéger et à garantir son respect.

L'acte 1 de cette cérémonie d'investiture verra deux principaux acteurs sur la scène. Le président de l'Assemblée nationale qui reçoit le serment du président de la République va lui poser la question rituelle telle que le dispose la loi portant Code électoral en son article 140 alinéa 2 : « Monsieur le président de la République, vous engagez-vous sur l'honneur à remplir loyalement les fonctions que le peuple vous a confiées et jurezvous solennellement devant Dieu et devant les hommes de consacrer toutes vos forces à conserver, protéger et défendre la Constitution et les lois de la République du Cameroun, à veiller au bien général de la Nation, à soutenir et à défendre l'unité, l'intégrité et l'indépendance de la Patrie camerounaise».

Par la suite, le président élu, debout, la main droite levée, face aux membres du parlement, du Conseil constitutionnel et de la Cour suprême, en prend l'engagement en répondant : « JE LE JURE». La formule du serment rappelle en réalité le rôle constitutionnel du chef de l'Etat tel que défini à l'article 5 de la Constitution : « Le Président de la République est le chef de l'Etat. Elu de la Nation tout entière, il incarne l'unité nationale ; Il définit la politique de la nation ; Il veille au respect de la Constitution ; Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ; Il est le garant de l'indépendance nationale, de l'intégrité du territoire, de la permanence et de la continuité de l'Etat, du respect des traités et accords internationaux ».

Le serment que le président de la République prête « devant le peuple camerounais » revêt ainsi, à maints égards, une haute valeur symbolique. Il exprime d'une part une fidélité absolue aux institutions de la République et a d'autre part valeur d'engagement personnel de remplir les obligations qui sont celles du chef de l'Etat, telles que les définit la loi fondamentale. Mais le cérémonial qui entoure cette investiture consacre véritablement la légalité du pouvoir et du mandat du président de la République.

Ce dernier prête serment devant les membres des quatre grandes institutions de la République: les députés, les sénateurs, les membres du Conseil constitutionnel et les membres de la Cour suprême. L'acte du serment est signé par le président de l'Assemblée nationale puis cosigné par les présidents des trois autres institutions.

En savoir plus

Crise anglophone - Biya est mal barré

C'est un secret de Polichinelle de dire que le Cameroun a mal à sa partie anglophone. En effet, quand ce ne sont… Plus »

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.