Afrique: Confédération africaine de football - L'assistance vidéo à l'arbitrage fait son entrée en Ligue des champions

Pour la première fois, le dispositif a été expérimenté dans une finale de la précieuse coupe continentale des clubs champions, le 2 novembre à Alexandrie, en Egypte, pour rattraper certaines erreurs de jugement.

Le club égyptien d'Al Ahly recevait l'Espérance de Tunis en match aller de la finale de la Ligue des champions. Al Ahly a pris une option sur le titre en battant son adversaire sur un score de 3-1. Le match retour se disputera le 9 novembre et s'annonce très décisif pour les deux formations. Un fait de jeu a marqué la rencontre : trois des quatre buts ont été inscrits sur penalty et l'arbitre a aussi sollicité l'assistance vidéo à l'arbritrage.

Les Egyptiens ont été les premiers à bénéficier de cet avantage à la 34e mn. Walid Azarou a été bousculé par le gardien de l'Espérance de Tunis. L'arbitre, après avoir visionné les images, a validé le penalty transformé par Walid Soliman. Le club cairote a doublé la mise du retour des vestiaires par Amr Al Soulia (58e mn). L'Espérance de Tunis a réduit le score sur un penalty transformé à la 64e mn par Yousef Belaili. Mais Al Ahly a sauvegardé son avantage de deux buts quand le même Walid Soliman a transformé un nouveau penalty à la 77e mn.

L'Espérance de Tunis a souvent du mal à briller devant le club cairote. En rappel, les deux formations s'étaient affrontées une seule fois en finale de la Ligue des champions, en 2012, et Al Ahly l'avait emporté (1-1, 1-2). Le bilan des confrontations directes donne largement vainqueur Al Ahly avec sept victoires, cinq nuls et seulement trois défaites.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.