6 Novembre 2018

Afrique: Confédération africaine de football - L'assistance vidéo à l'arbitrage fait son entrée en Ligue des champions

Pour la première fois, le dispositif a été expérimenté dans une finale de la précieuse coupe continentale des clubs champions, le 2 novembre à Alexandrie, en Egypte, pour rattraper certaines erreurs de jugement.

Le club égyptien d'Al Ahly recevait l'Espérance de Tunis en match aller de la finale de la Ligue des champions. Al Ahly a pris une option sur le titre en battant son adversaire sur un score de 3-1. Le match retour se disputera le 9 novembre et s'annonce très décisif pour les deux formations. Un fait de jeu a marqué la rencontre : trois des quatre buts ont été inscrits sur penalty et l'arbitre a aussi sollicité l'assistance vidéo à l'arbritrage.

Les Egyptiens ont été les premiers à bénéficier de cet avantage à la 34e mn. Walid Azarou a été bousculé par le gardien de l'Espérance de Tunis. L'arbitre, après avoir visionné les images, a validé le penalty transformé par Walid Soliman. Le club cairote a doublé la mise du retour des vestiaires par Amr Al Soulia (58e mn). L'Espérance de Tunis a réduit le score sur un penalty transformé à la 64e mn par Yousef Belaili. Mais Al Ahly a sauvegardé son avantage de deux buts quand le même Walid Soliman a transformé un nouveau penalty à la 77e mn.

L'Espérance de Tunis a souvent du mal à briller devant le club cairote. En rappel, les deux formations s'étaient affrontées une seule fois en finale de la Ligue des champions, en 2012, et Al Ahly l'avait emporté (1-1, 1-2). Le bilan des confrontations directes donne largement vainqueur Al Ahly avec sept victoires, cinq nuls et seulement trois défaites.

Afrique

Canal+ lance sa distribution BtoB en Afrique

Johannesburg, le 16 novembre 2018 – Le GROUPE CANAL+ annonce le lancement de THEMA DISTRIBUTION, nouvelle… Plus »

Copyright © 2018 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.