Soudan: Le Procureur Général fait l'éloge des Relations Soudano-marocaines

Khartoum — Le Procureur Général Omar Ahmed Mohammed a salué les Relations Distinguées entre le Soudan et le Royaume du Maroc dans divers domaines.

Cela s'est produit lors d'une réunion à son bureau Mardi, avec Mohamed Abd-Al-Nabawi, Procureur Général du Roi et Chef du Ministère Public du Royaume du Maroc, et la délégation qui l'accompagne, qui se rend actuellement dans le pays, en présence de Hisham-Addin Osman, Premier Procureur Général Adjoint et de nombreux Responsables du Bureau du Procureur Général.

Le Procureur Général a déclaré que le Royaume du Maroc avait offert de nombreuses Opportunités aux Procureurs Soudanais de l'Institut Supérieur de la Magistrature, soulignant que la visite du Procureur Général Marocain est une bonne occasion d'Echanger des Connaissances et des Expériences de Manière Transparente, en plus de la Coopération et de la Coordination dans les Enceintes Régionales et Internationales, Parmi les Pays Arabes à atteindre l'Indépendance du Ministère Public.

Omar a évoqué le rôle des Institutions Spécialisées dans le domaine de la Traite des Etres Humains, du Blanchiment de Capitaux, du Financement du Terrorisme, etc. Il a assuré la délégation marocaine de l'Intérêt de l'Etat dans le Phénomène de la Traite des Etres Humains par l'Intermédiaire d'une Commission présidée par le Premier Vice-président de la République et chargée du Suivi des Autorités Compétentes du pays.

Pour sa part, Hisham-Addin Osman, Premier Procureur Général Adjoint lors de son exposé au Président et aux membres de la délégation marocaine sur le Caractère Moderne de la Séparation des Poursuites Pénales dans les deux pays, soulignant que le Chapitre est dans l'Intérêt de la Justice, sachant que la Procédure Pénale est devenue complexe et qu'elle doit être complexe.

Il a ajouté que le Bureau du Procureur Général avait des difficultés à appliquer sur le Terrain la Modernité de l'Expérience, soulignant les efforts constants déployés pour les Surmonter, la Constitution ayant clarifié les Pouvoirs du Système Judiciaire, ajoutant que la Tendance des Pays Arabes à instituer des Poursuites Indépendantes, qui augmenteront sa Capacité à saisir des dossiers dans la Lutte Contre le Crime.

Sur le même plan, le Chef du Procureur Marocain a déclaré que leur visite visait à mener des Consultations et une Réflexion sur les Problèmes Communs entre les deux pays dans le domaine de la Justice et des Services Destinés à faciliter la Citoyenneté des deux pays, a indiqué que la recherche aborderait les Similitudes et les Différences entre les deux Expériences et tirerait parti des Expériences des deux pays.

Al-Nabawi a salué le Développement de la Justice au Soudan, soulignant le Saut Qualitatif dans la Séparation du Bureau du Procureur Général du Ministère de la Justice, décrivant cette étape comme héroïque de l'Indépendance du Pouvoir Judiciaire et de la Justice.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.