6 Novembre 2018

Burkina Faso: Décentralisation - Paul Kaba Thiéba lance le cycle III

Les travaux de la 5e Conférence nationale de la décentralisation (CONAD) ont pris fin, le vendredi 2 novembre 2018. Le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, par ailleurs président de la CONAD, a lancé le cycle III de la décentralisation au Burkina Faso.

Le transfert intégral des ressources aux collectivités territoriales, l'engagement à trouver un mécanisme unifié de mobilisation des ressources, la relecture du Code général des collectivités territoriales, la vulgarisation des référentiels de la décentralisation... Telles sont les réformes qui doivent être initiées par le gouvernement pour dynamiser le processus de décentralisation.

Ces recommandations ont été formulées à l'issue des travaux de la 5e Conférence nationale de la décentralisation (CONAD), le vendredi 2 novembre, à Ouagadougou. Le chef du gouvernement, Paul Kaba Thiéba, par ailleurs président de la CONAD, a saisi l'occasion pour lancer officiellement le cycle III de la décentralisation au Burkina Faso.

A cet effet, il a remis les référentiels de la décentralisation aux acteurs du processus. Il s'agit de l'Association des régions du Burkina Faso (ARBF), de celle de l'Association des municipalités du Burkina Faso (AMBF), du secteur privé, du secrétariat permanent des ONG et des OSC.

Pour le Premier ministre, la décentralisation doit rimer avec démocratie et développement à la base. « C'est la mise en commun des actions de l'Etat central et des collectivités territoriales.

Nous sommes convaincus qu'à partir de Ouagadougou, nous ne pouvons pas tout faire avec efficacité. La CONAD est le cadre privilégié pour les acteurs de faire le point sur l'état de mise en œuvre de la politique de décentralisation au Burkina Faso », a-t-il déclaré.

Aux dires de M. Kaba, l'essentiel est d'approfondir la politique de décentralisation et son appropriation par les populations pour plus d'efficacité. C'est pourquoi, il a souhaité que la vulgarisation des référentiels puisse permettre à toutes les parties prenantes à la décentralisation d'être au même niveau d'information.

En réaffirmant la volonté du gouvernement à œuvrer pour la bonne marche de la décentralisation et du développement local, le président de la CONAD, Paul Kaba Thiéba, a remercié les différents acteurs (maires, présidents de conseils régionaux, agents des collectivités territoriales, partenaires techniques et financiers... ) pour le travail abattu au quotidien.

Il a émis le vœu que d'ici à la 6e CONAD, que toutes les recommandations des décisions qui ont été prises à cette rencontre soient mises en œuvre au profit des populations.

En rappel, la 5e CONAD s'est tenue sur le thème « Les référentiels de la décentralisation au Burkina Faso : des réformes majeures pour des collectivités territoriales performantes ».

Burkina Faso

MPP Houet - Une rencontre d'informations perturbée par des militants contestataires

A la tête de la contestation, le député Rasmané Ouédraogo. Ses partisans et lui ne… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.