6 Novembre 2018

Sénégal: Saint-Louis - Universitaires et experts échangent sur la conservation et la gestion du patrimoine mondial

Des enseignants chercheurs, experts, universitaires et personnels des institutions africaines francophones ont entamé, mardi, des discussions et échanges sur les programmes d'études en matière de conservation et de gestion du patrimoine mondial culturel, a constaté l'APS.

Organisée par l'université Gaston Berger de Saint-Louis, en collaboration avec le fonds mondial pour le patrimoine (AWHF), UNESCO, la rencontre de trois jours (du 06 au 08 novembre) vise à marquer "une étape importante dans la participation des institutions africaines d'enseignement supérieur pour la mise en œuvre de la convention du patrimoine mondial".

L'atelier de partage des universitaires africains et experts permettra, selon les organisateurs, de faciliter "la contribution de ces acteurs au développement du réseau régional des institutions d'enseignement supérieur".

Le document de travail de l'atelier, souligne par ailleurs, que les objectifs de la rencontre s'articulent autour de ces questions de patrimoine, en vue de présenter les programmes existants en matière de conservation du patrimoine culturel et naturel en Afrique.

Le but est de constater aussi les questions liées aux réussites et aux défis dans la mise en œuvre de la convention du patrimoine mondial en Afrique.

Il est également question pour les participants d'exposer "les défis, opportunités et faiblesses de la participation des universitaires africains et leur institution d'enseignement supérieur à la mise en œuvre de la convention du patrimoine".

Selon le document, à l'issue de cette conclave de Saint-Louis, il s'agira de créer "un réseau régional d'institutions universitaires spécialisées dans la conservation du patrimoine", pour finalement arriver à établir un "réseau international durable de partenaires académiques".

Durant les trois jours de rencontre à l'UGB, les universitaires et experts africains, se pencheront sur "l'inscription et état de conservation des sites du patrimoine mondial, le débat sur les menaces qui pèsent sur les sites naturels et culturels en Afrique".

Aussi, des sujets liés à l'innovation, aux programmes éducatifs inspirés sur des systèmes de savoir traditionnel, à la promotion du tourisme de qualité, entre autres, feront l'objet d'une contribution des institutions d'enseignement supérieur au développement durable des ressources du patrimoine.

A la suite des recommandations de l'atelier, les universitaires et experts en conclave à Saint-Louis, mettront en place un plan d'actions sur les points communs et spécifiques, des actions à mener dans le court terme.

Le Pr Ousmane Thiaré, président de l'assemblée de l'université, recteur de l'université Gaston Berger de Saint-Louis, a magnifié cette rencontre, qui selon lui, vient après le premier atelier sur "le Patrimoine mondial et les établissements éducatifs", organisé à l'Université Great Zimbabwe en avril 2018.

Il a noté que ce programme de l'UNESCO a pour objectif de protéger les sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial, afin de les transmettre aux générations futures comme "l'héritage du passé et témoignages de l'humanité".

Pr Thiaré, a par ailleurs relevé que l'UNESCO a toujours encouragé et soutenu les activités scientifiques relatives au développement de la ville de Saint-Louis, connue pour "ses monuments historiques, ses ressources naturelles, la diversité de son patrimoine fluvial et son patrimoine architectural et culturel parmi les plus remarquables d'Afrique".

Sénégal

Eliminatoires CAN 2019 - Une grande vague d'équipes qualifiées est attendue

La 5ème et avant dernière journée des éliminatoires pour la Coupe d'Afrique des nations 2019… Plus »

Copyright © 2018 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.