7 Novembre 2018

Cameroun: Investiture du président Paul Biya - Les attributs et les tous les honneurs

La deuxième partie de la journée s'est déroulée hier au Palais de l'Unité où le président de la République, revêtu de son costume de Grand maître des Ordres nationaux, a été salué par le corps diplomatique et les corps constitués nationaux.

A peine une dizaine de minutes. La cérémonie de remise des attributs de Grand Maître des Ordres nationaux au président de la République, qui venait de prêter serment devant le peuple, a tenu juste le temps pour le Grand chancelier des Ordres nationaux d'annoncer la substance du rituel. Peter Mafany Musonge va ensuite passer de la parole aux actes. Il s'avance vers Paul Biya et lui remet le Grand cordon de l'Ordre de la Valeur. L'illustre destinataire enfile l'attribut en écharpe sous le regard affectueux de son épouse, la première dame. Ça y est : il rentre pleinement dans sa peau de Grand Maître des Ordres nationaux. Chaleureuse poignée de main du Grand Chancelier, geste de tendresse de la first lady, Chantal Biya ; puis le chef de l'Etat et toute l'assistance (membres du gouvernement et autres corps constitués nationaux) quittent le salon des ambassadeurs.

Le même espace se remplit une demi-heure plus tard pour la présentation au chef de l'Etat fraîchement entré en fonction, des membres du corps diplomatique et des corps constitués nationaux. Et là encore, le cérémonial d'une sobriété remarquable, est réglé comme sur du papier à musique. C'est Paul Patrick Biffot, ambassadeur de la République gabonaise et doyen du corps diplomatique, qui ouvre le bal. Il sera suivi par les autres ambassadeurs, hauts commissaires et représentants d'organisations internationales accrédités au Cameroun. Des poignées de main fermes se succèdent, des sourires, des mots de félicitations ; et bien sûr quelques bref apartés. Comme cet échange entre le président de la République et la star Samuel Eto'o.

Presque une heure durant, Paul Biya, détendu à souhait, va serrer les mains de membres d'une trentaine de délégations. Les corps constitués nationaux sont conduits par le bureau du Senat, avec à sa tête, le premier vice-président, Aboubakary Adboulaye. C'est une grande première pour cette institution, qui n'était pas en place en 2011, à l'entame du précédent mandat de Paul Biya. Mais aussi pour le Conseil constitutionnel. Pour le reste, de nombreux habitués du Palais de l'Unité, qui pourtant affiché la même émotion, le même bohneur de se retrouver en ces lieux, véritable symbole de l'union des cœurs entre les Camerounais et leurs amis. Bureau de l'Assemblée nationale, gouvernement, Elections Cameroon, Cour suprême, partis politiques représentés au Parlement... Tous sont venus faire allégeance à celui qui depuis la matinée a officiellement entamé son septième mandat à la tête de la République du Cameroun.

Cameroun

CAN Féminine 2018 - Les Lionnes presque en demi-finale

Indomptables. Les Lionnes du Cameroun ont fait un grand pas vers la qualification pour les demi-finales à Accra,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2018 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.