7 Novembre 2018

Maroc: M. El Khalfi prône, à Salé, un discours convaincant basé sur des preuves historiques et juridiques pour plaider la cause du Sahara marocain

Salé — Le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, Mustapha El Khalfi a souligné, mercredi à Salé, la nécessité de produire un discours convaincant basé sur des preuves historiques, juridiques, culturelles et sociales pour plaider la cause du Sahara marocain.

S'exprimant à l'occasion du lancement par son département et la Fondation Fkih Tétouani d'un programme de formation sur le plaidoyer autour de la marocanité du Sahara au profit des associations de la région Rabat-Salé-Kénitra, M. El Khalfi a souligné l'impératif d'une mobilisation constante pour faire face aux manœuvres des adversaires de l'intégrité territoriale du Maroc, plaidant en faveur d'un meilleur usage des nouvelles technologies et réseaux sociaux pour en faire une véritable plateforme de défense de la question nationale, outre la formation d'une nouvelle génération de jeunes aptes à mener des plaidoiries efficientes au sujet de cette question primordiale.

Il a également appelé à promouvoir des programmes associatifs destinés aux générations montantes et aux jeunes afin de mieux les outiller pour une parfaite maîtrise des mécanismes du plaidoyer efficient et à œuvrer pour offrir une base de données actualisées et renouvelées, fondée sur des informations historiques vérifiées et des preuves concrètes, mettant l'accent sur le processus historique de la question nationale en tant que levier essentiel d'un plaidoyer efficace et influent.

De même, il a souligné l'importance de l'évaluation de la situation du plaidoyer civil concernant la question nationale, mettant en exergue l'importance du renforcement des capacités des acteurs civils en la matière, pour mettre à nu la thèse séparatiste dans les forums onusiens et internationaux et développer un argumentaire solide et probant en la matière.

La plaidoyer civil autour de la marocanité du Sahara doit reposer sur un cadre théorique et un autre pratique, en ce sens que le premier permettra d'étudier les axes principaux concernant les aspects légal, politique, diplomatique, économique et de développement liés à la question du Sahara marocain, a-t-il soutenu, ajoutant que le cadre pratique portera sur la consolidation des compétences et des techniques de la société civile, outre les plaidoiries sur les plans numérique et technique.

Il a, en outre, rappelé qu'une plateforme numérique dédiée à la formation à distance sur le plaidoyer au sujet de la marocanité du Sahara a été lancée, faisant savoir qu'elle comprend une banque de documents historiques, des études, des recherches scientifiques, des productions d'art audio et vidéo et des liens d'institutions et de sites riches en données sur la cause nationale, a-t-il ajouté.

De son côté, le président de la Fondation Fkih Tétouani, Abou Bakr Fkih Tétaouni a souligné que cette rencontre intervient suite au discours historique prononcé par SM le Roi à l'occasion du 43-ème anniversaire de la Marche Verte, qui tend la main à l'Algérie en vue de mettre en place un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation entre les deux pays.

Dans ce contexte, M. Fkih Tétaouni a appelé les associations algériennes à s'impliquer davantage dans ce processus en faveur d'une coopération commune pour régler ce différend artificiel.

Il a, également, noté que le programme de formation sur le plaidoyer civil autour de la marocanité du Sahara au profit des associations nécessite des outils permettant d'acquérir des capacités et des techniques, ainsi qu'une connaissance minutieuse de la cause nationale.

Le plaidoyer civil au sujet de la question prioritaire de la marocanité du Sahara requiert le renforcement des capacités de la société civile et des acteurs associatifs et leur maîtrise des différents mécanismes nécessaires, a-t-il noté.

Cette formation, qui sera animée et encadrée par un aréopage d'experts, chercheurs, professeurs-universitaires et militants des droits de l'Homme, sera une occasion de débattre autour des différentes questions liées à la cause nationale, notamment le nouveau modèle de développement dans les provinces du Sud du Royaume.

Placé sous le thème "La thèse nationale pour la résolution de la question du Sahara, mécanismes et moyens de plaidoyer", ce programme de formation vise à unifier les concepts et la terminologie en la matière, jeter la lumière sur l'aspect historique de cette question, faire connaitre le nouveau modèle de développement des provinces du Sud et les efforts déployés par le Maroc dans ce sens, a-t-il noté, faisant savoir que la Fondation va élaborer un guide sur l'initiative d'autonomie proposée par le Royaume pour résoudre le conflit autour du Sahara marocain.

A cette occasion, une convention de partenariat a été signée entre le ministère délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile et la Fondation Fkih Tétouani en vue d'établir une coopération productive et efficace, de consolider les mécanismes de plaidoyer autour de la marocanité du Sahara et d'associer la société civile dans la défense de la cause nationale, tant au niveau des médias internationaux que des mécanismes internationaux des droits de l'Homme.

En vertu de cette convention, les deux parties conviennent de mener des programmes de formation pour renforcer les capacités des associations et acteurs associatifs sur le plaidoyer civil, prévoyant des colloques, des rencontres, des ateliers et des recherches et études en la matière.

Dans ce cadre, le ministère délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile s'engage à fournir l'expertise et l'encadrement nécessaires et à mettre à la disposition de la Fondation des documents, publications et guides du ministère relatifs au renforcement de la capacité en matière de défense de la cause nationale.

Maroc

Vers une ratification certaine de l'accord de pêche Maroc-UE

La logique politico-économique fait fi des élucubrations polisariennes Plus »

Copyright © 2018 Maghreb Arabe Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.